Pour donner un prénom à leurs enfants, les parents devront désormais consulter Eric Zemmour

84 Publié le 19/09/2018 par La Rédaction
Par Thesupermat — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=19822620

A partir du 1er janvier 2019, tous les parents désireux de déclarer la naissance d’un enfant en mairie devront au préalable demander son avis à Eric Zemmour.

L’annonce a été faite par le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, et la ministre des Solidarités et de la santé, Agnès Buzyn : afin d’éviter les choix farfelus et de garantir au maximum à tous les Français l’égalité des chances, les futurs parents devront consulter Eric Zemmour pour choisir le prénom de leur enfant. Ce dernier pourra soit valider le choix des parents, soit l’annuler et le remplacer par un prénom de son choix, soit prononcer la déchéance de nationalité pour l’ensemble de la famille concernée si le choix originel des parents se révèle contraire à la laïcité et aux principes de la République.

Suivez le Guide

Pour aider les parents dans leur décision, Eric Zemmour a d’ores et déjà publié un « Guide aux parents français pour le choix des prénoms », préfacé par Eric Naulleau, et dans lequel il distille de précieux conseils. Ainsi, pour les prénoms féminins, le journaliste dresse un tableau complet des équivalents français aux prénoms d’origine étrangère. Hapsatou devient par exemple Corinne, Fatou devient Pauline et Rachida Marine. Pour les prénoms masculins, la démarche est encore plus simple puisque l’ancien chroniqueur d’ONPC ne laisse aux parents que trois possibilités : Charles, Jean-Pierre ou Philippe.

Très satisfaits de l’enthousiasme avec lequel Eric Zemmour s’est emparé de sa mission, les deux ministres réfléchiraient déjà à lui confier une autre tâche : choisir pour chaque famille la LV1 et la LV2 de leurs enfants.

Publicité
Publicité