Un cafouillage met Alexandre Benalla tête de liste En Marche aux élections européennes

53 Publié le 26/02/2019 par La Rédaction
capture d'écran public senat France 24

Paris – Incompréhension au sein de En Marche après l’annonce de la tête de listes pour les élections européennes en la personne d’Alexandre Benalla. Reportage.

Il s’agirait ainsi d’un « cafouillage administratif » qui aurait ainsi propulsé l’ancien garde du corps d’Emmanuel Macron comme prochain député européen. « Il semble que nous n’ayons pas reçu le courrier administratif selon lequel M. Benalla était actuellement en détention provisoire et du fait il ne peut pas assurer ses obligations » explique-t-on à En Marche. De même, personne n’explique non plus la présence de Vincent Crase comme suppléant. « C’est en effet très curieux, mais il n’y a pas de quoi créer une polémique comme certains journalistes le voudraient » ajoute un autre responsable. “Les différents voyages effectués par M. Benalla montre sa grande expérience en matière géopolitique” souligne un autre. “Et cela n’est pas du tout une volonté de se substituer de la justice en lui donnant l’immunité, l’imagination de certains est sans limite” en glissant un jeu de passeports diplomatiques dans un tiroir du parloir de la prison de la Santé.

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2Uviaua et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2RYfbgR ou en librairies 

Publicité
Publicité