« Le secret c’est d’être proche des citoyens » par un politique qui explique son plan banlieue à son chauffeur

43 Publié le 27/03/2019 par La Rédaction
Photo by why kei on Unsplash

Voyez-vous, contrairement à d’autres, je n’hésite pas à aller sur le terrain pour rencontrer mes concitoyens. Par exemple, il y a à peine trois ou quatre mois, nous sommes allés en banlieue, et je suis sorti de la voiture pour acheter une baguette de pain.

Vous vous en souvenez non ? A l’époque je voulais juste me renseigner sur le prix d’une baguette au cas où Jean-Jacques Bourdin me pose la question. Mais ça m’a fait un bien fou : j’ai attendu comme tout le monde, j’ai senti l’odeur des français moyens, je les ai vus recompter leurs centimes pour donner le compte exact à la boulangère… c’était extraordinaire.

Et c’est en repensant à cette aventure que j’ai eu l’idée de mon plan banlieue. Parce que le secret il est là : il faut être proche des citoyens. Quand j’ai revu dans mon esprit leurs visages fatigués, leurs boutons, leurs cernes, leur odeur désagréable, je me suis bien rendu compte qu’il fallait agir. Et ma solution elle est simple : il faut débloquer 1 milliard d’euros pour des crèmes hydratantes.

Parce que le logement, le chômage, et l’insécurité, on a tout essayé, et rien ne marche. Vous savez ces gens, ils ne sont pas mécontents : leurs immeubles gris, le Pôle Emploi et les bagarres, ils y tiennent. Mais une bonne crème à appliquer chaque matin, ça, personne ne leur a jamais proposé. Et c’est ce que les Français veulent. Pas vrai ? Voilà, on est d’accord. A force de faire tous ces trajets en voiture, on est vraiment sur la même longueur d’ondes.

 

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2Uviaua et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2RYfbgR ou en librairies 

Publicité
Publicité