Christophe Castaner annonce que les djihadistes français de retour de Syrie seront condamnés à écouter Europe 1

82 Publié le 03/04/2019 par La Rédaction
By Baptiste ROUSSEL - Photo personnelle (own work), CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17474105

Vexé qu’on pût lui reprocher d’être plus sévère envers les Gilets Jaunes qu’envers les djihadistes, le ministre de l’Intérieur a décidé de marquer les esprits.

« Oui nous accueillerons les djihadistes français de retour d’Irak ou de Syrie mais ils seront sévèrement punis et devront écouter Europe 1 tous les jours pendant trois mois » a annoncé Christophe Castaner ce matin lors d’une conférence de presse organisée pour l’occasion. « Les individus les plus récalcitrants et susceptibles de passer à l’acte auront même l’obligation d’écouter en boucle l’émission de Patrick Cohen, « C’est arrivé cette semaine » » a ajouté le ministre tout en envoyant un tir de LBD dans le fond de la salle pour ramener le calme dans l’assistance. Enfin les enfants de djihadistes seront invités à regarder plusieurs clips des Kids United pour les dissuader de basculer dans la radicalisation.

Des réactions très diverses

Les premières réactions ne se sont pas fait attendre. D’un côté, beaucoup ont fustigé l’extrême sévérité des sanctions : « On est clairement dans la démesure, ça n’a plus aucun sens » a déploré Romain Goupil tandis que Luc Ferry rappelait que « la principale menace terroriste pour notre pays reste le mouvement des Gilets Jaunes ». De l’autre, certains ont regretté qu’on n’aille pas plus loin : « C’est un premier pas mais ce n’est pas suffisant. Pourquoi ne pas les obliger simultanément à regarder des matches de Ligue 2 ? » s’est interrogé Nicolas Dupont-Aignant.

Puis de conclure : « Ce sont des individus extrêmement dangereux. Je crois qu’il ne faut pas avoir peur d’aller jusqu’à les neutraliser complètement à l’aide d’un album des Enfoirés »

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2Uviaua et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2RYfbgR ou en librairies 

Publicité
Publicité