La Russie se veut rassurante après la destruction de l’Oural et de la Sibérie

0 Publié le 12/08/2019 par La Rédaction
Par Pline — francisation de la carte Image:Russland topo.png, ajout des reliefs, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3200092

La série d’explosions dans des bases militaires inquiètent l’occident mais la Russie s’est voulue rassurante. En effet, même si les premières photos satellites montrent la disparition totale d’un espace allant de l’Oural à la Sibérie, les autorités réaffirment que, au contraire, tout est sous contrôle. Reportage.

« Tout est tout sous contrôle » a expliqué le ministre des situations d’urgences dans un bunker sécurisé à près de 600 mètres sous la surface du sol à Moscou. « Il apparaît qu’une banale erreur de manipulation dans une base de Sibérie a provoqué une malencontreuse explosion qui a accidentellement détruit la totalité d’un territoire allant de l’Oural à la Sibérie, créant un nouvel océan dit « Grand océan de Russie » qui s’étendra glorieusement désormais jusqu’aux rivage de la Mongolie » a-t-il expliqué engoncé dans sa combinaison anti-radiations, tout en rappelant que la hausse de la radioactivité avait été « simplement temporaire » et qu’une simple évacuation dans un rayon de 15 000 kilomètres serait à prévoir. Le décompte des victimes sera sans doute plus long à établir mais toujours selon lui, pas plus d’une petite cinquantaine de millions de morts. « Il n’y pas besoin de s’alarmer ou de publier des communiqués dramatiques, nous contrôlons la situation et nous comptons sur les Occidentaux pour garder leur calme face à ce petit incident ».

Publicité
Publicité