À peine arrivé au Paradis, Jacques Chirac se plaint déjà du bruit et de l’odeur du purgatoire

0 Publié le 27/09/2019 par La Rédaction
Par Marcello Casal Jr/ABr — here, CC BY 3.0 br, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5419616

CIEL – Première polémique pour Jacques Chirac tout juste arrivé dans les limbes et qui a tenu à faire une première déclaration devant la presse après avoir tâté les fesses de quelques vaches célestes sacrées. Reportage.

L’ancien président a provoqué la colère de plusieurs associations en déclarant que l’angelot moyen doit vivre au quotidien avec le bruit et l’odeur du purgatoire tout proche. « Notre problème ce ne sont pas les âmes damnées, c’est qu’il y a overdose » a-t-il lâché. « Il faut cependant mettre un moratoire au regroupement familial d’âmes damnées » précise-t-il avant d’étayer sa pensée par une démonstration « Comment voulez-vous que l’ange moyen qui habite sur ce type de nuage où je me promenais avec Charles Pasqua, et qui joue de la harpe et qui voit sur le palier à côté son Nuage à Loyer Modéré entassée, toute une famille d’âmes damnées ! Si vous ajoutez à cela le bruit et l’odeur, eh bien l’angelot moyen sur le nuage il devient fou.». Des propos qui ont choqué la classe politique mais l’ancien chef de l’État réfute tout racisme anti purgatoire. En aparté avec notre reporter il explique ainsi « On oublie seulement une chose, c’est qu’une grande partie de l’argent qui est au Paradis vient précisément de l’exploitation depuis des siècles du purgatoire. Alors, il faut avoir un petit peu de bon sens, je ne dis pas de générosité, de bon sens, de justice pour rendre au âmes du purgatoire »

Publicité
Publicité