Il déçoit toute sa famille en affirmant que quand il sera grand il sera éditorialiste

0 Publié le 18/11/2019 par La Rédaction
Image parSonam Prajapati de Pixabay

Alençon – C’est toute une famille qui se trouve meurtrie par l’annonce de ce jeune garçond’à peine 12 ans. Celui-ci a ainsi profité du repas dominical familial pour annoncer qu’il rêvait plus tard d’être éditorialiste. Reportage.

« Je veux être Christophe Barbier ou rien » a-t-il martelé devant les caméras de télévision imaginaires dans sa chambre en jetant une écharpe rouge par dessus son épaule. Karim, 12 ans, a choqué son entourage avec la révélation de sa future carrière. Sa maman ne comprend pas ce qui s’est passé. « On l’a toujours entouré, on a toujours été aux petits soins pour lui » a-t-elle expliqué les yeux rougis. Son papa, lui aussi, est dans l’incompréhension. « On a tout fait pour qu’il ait les meilleures études et les meilleures chances dans la vie et voilà comment on est remercié ».

Plusieurs fois, les parents avaient été cependant alertés par divers signaux. Des exemplaires du Point ou de l’Express cachés sous son lit. Des posters de Ruth Elkrief soigneusement dissimulés. Une radio et des écouteurs pour écouter l’Heure des Pros pendant les cours. « On se dit au début que c’est pas possible, on veut pas y croire » a ajouté la grand-mère encore sous le choc. « On refuse d’admettre qu’on abrite sous son toit un énième éditorialiste de droite ». Mais la famille espère sans trop y croire qu’il s’agirait que d’une phase ou « d’une mode ».

Karim lui n’en démords pas. « J’ai découvert qui je suis et ce n’est ni une phase, ni une mode. Le monde a besoin de ma vision précise et acérée et surtout totalement impartiale » tandis qu’il rédige son édito du jour « Doit-on encore accepter ces losers de 6e au collège ? »

Publicité
Publicité