Connect with us

Monde Libre

L’Iran va exécuter le premier homme qui a vraiment fait quelque chose de mal

Alors que beaucoup d’exécutions sont dues à des actes de trafic d’alcool ou de blasphème, ce pays chiite est sur le point d’exécuter quelqu’un qui l’a réellement mérité.

Published

on

Reza, 26 ans, a tué plusieurs membres de sa famille après avoir été pris d’un coup de folie. Hier matin à Téhéran, ce jeune cuisinier est donc entré dans l’Histoire en se faisant condamner à mort pour un vrai crime dont il avoue être entièrement coupable. Un événement pour le moins inhabituel, le gouvernement de l’Ayatollah étant connu pour n’exécuter que des innocents. « Le pays évolue, il faut que nos concitoyens s’y fassent », a expliqué le Président Rohani.

Le jeune condamné, dont le frère a un jour été exécuté pour avoir bu une canette de panaché, nous a expliqué son ressenti : « Je suis le premier de ma famille à être exécuté pour un crime qui va réellement à l’encontre de la morale, je me sens très fier. Mais c’est beaucoup de pression, je suis un petit peu stressé » Son bourreau a également partagé son enthousiasme : « C’est extraordinaire, ça va complètement booster ma carrière ».

La justice se demande cependant si un vrai crime nécessite réellement la pendaison. En effet, nos sources indiquent qu’il était éventuellement question d’annuler son exécution en lui accordant une sentence plus clémente. Malheureusement, le changement de procédure étant un enfer administratif, il serait plutôt question de s’assurer qu’elle a lieu en l’accusant faussement de sodomie.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement