Connect with us

Sciences

Un étudiant en virologie crée un nouveau virus dangereux afin d’éviter Noël en famille

Désespéré à l’idée de passer Noël avec sa famille, Arthur Denier a travaillé jour et nuit pendant des mois afin d’élaborer un virus extrêmement létal et contagieux qui forcerait le gouvernement à annuler les fêtes de fin d’année.

Publié le

 mar 

« On me dit tout le temps que je ne fais que copier les Chinois, mais je m’en fous. L’important n’est pas de faire quelque chose de complètement nouveau, c’est de refaire un truc à sa propre façon », raconte Arthur, l’un des meilleurs élèves de virologie du pays à en croire le nombre de personnes ayant déjà succombé à son agent pathogène mortel. « C’était vraiment mon dernier recours pour ne pas passer les fêtes avec mon père, et je trouve ça vraiment chouette de pouvoir aider des millions d’autres personnes à passer moins de temps avec leurs familles », poursuit Arthur à propos de sa création qui n’a pas encore de nom officiel, mais qu’il a temporairement baptisé Arthurus-BoNuS-21.

« Il a toujours été très ambitieux et on est tous très fiers de lui, même si c’est sûr que j’aurais bien aimé avoir un peu plus que quelques semaines à vivre et ne pas être témoin de l’anéantissement de la civilisation », raconte quant à elle Marie, la maman d’Arthur.

« Ca a été une très bonne leçon, car j’ai appris qu’en travaillant dur, c’est tout à fait possible de créer une menace mondiale qui a le potentiel de faire s’effondrer la société toute entière », explique l’étudiant par rapport à sa concoction qui, selon certains experts, fera plonger la planète dans une crise économique dix fois pire qu’avec la Covid-19. « Bref, si vous voulez très fort quelque chose, foncez ! Vous êtes capables de bien plus que vous ne le pensez, et ça, c’est vraiment la plus belle des leçons qu’on puisse apprendre dans une vie », continue le génie psychopathique qui vient d’apprendre que la moitié des habitants de son immeuble sont déjà morts et que plusieurs clusters sont déjà apparus au Proche-Orient et en Afrique de l’Ouest.

Selon nos sources, Arthur serait actuellement en train de travailler avec L’Organisation Mondiale de la Santé afin d’élaborer une liste de conseils contradictoires qu’ils remettront à jour chaque semaine en semant la panique et la confusion.  

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés