Pour lutter contre les pickpockets la RATP va mettre en place des bornes de « prêt-à-voler »

9 Publié le 19/09/2012 par La Rédaction

Afin de lutter contre les pickpockets et autres kleptomanes la RATP va tester un système destiné à faire baisser le nombre de vols dans les transports en commun, en lançant des bornes de « prêt-à-voler ». Explications.

C’est une initiative qui risque de ne pas laisser indifférent. Afin de lutter contre les pickpockets et autres kleptomanes la RATP va tester un nouveau système destiné à faire baisser le nombre de vols dans les transports en commun, des bornes de « prêt-à-voler » où les kleptomanes pourront enfin assouvir leur besoin de voler sans s’en prendre aux autres voyageurs. Explications.

Aider et prévenir les kleptomanes

Selon une étude belge, plus de 25% des vols dans les transports en commun sont le fait de kleptomanes. Partant de ce constat la RATP a décidé d’ouvrir les premières bornes de « prêt-à-voler » en France.  Ce système déjà testé avec succès en Belgique et en Allemagne a permis de faire baisser de manière significative le nombre de vol dans les transports. « Les bornes sont équipées d’appareils de peu de valeur mais qui suscitent la convoitise. En volant aux bornes de manière contrôlée, le kleptomane ne s’attaquera donc plus au voyageur » explique Julien Bruzeuil, responsable du programme pour la RATP.

D’abord installé dans 3 stations tests, le système devrait être ensuite progressivement élargi à l’ensemble du réseau. Interrogé sur la pertinence du système et son coût, la RATP répond « Plus de la moitié des kleptomanes pathologiques se sentent vite coupables et ramènent les objets volés. Il ne s’agit pas de punir, mais de les aider » .  Et de noter que les autres voleurs ont en Allemagne et en Belgique adopté aussi ce système, où ils ont la possibilité d’être appréhendés par des vigiles et de recevoir un rappel à la loi.

Le Gorafi 

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité

9 avis éclairés

127

ZENIT 24/10/2012

J’ai tenté la même expérience dans un chenil ( en partenariat avec 30 millions d’amis) avec beaucoup de succès. Tous les clebtomanes de la région viennent voler les chiens. On leur demande simplement de ne pas les ramener sinon on leur met une pâtée.

130

Didier65 24/10/2012

Je ne partage pas l’avis des spécialistes de la RATP qui ont agi, à mon sens dans l’émotionnel et ont manqué cruellement de rationnel. Permettez s’il vous plaît, ces cadres apprentis sorciers de la RATP n’ont pas pris en compte le phénomènes d’addiction. comment ignorer que le cleptomane, sa manie est dans l’acte de voler et non dans l’appropriation de bien. Dès lors qu’il ne rencontre aucune difficulté dans le vol, il se détournera rapidement des bornes ou alors… il ne lui restera plus qu’à voler les bornes… Maurice dépassera le bornes des limites CQFD.

139

Benoît Decajoux 19/09/2012

Ca n’a rien de nouveau.
L’enseigne Marks et Spencer avait déjà réussi à faire baisser le taux de vols de son magasin de Paris de 64% entre 1948 et 1952, en ouvrant la première boutique Tati.

    126

    Pazalaza 23/09/2012

    you just killed me !!!!! hahahahaha

147

Ultrios 19/09/2012

Les résultats encourageants de cette initiative amènent déjà certains à imaginer d’autres systèmes proches de ces bornes. En effet, une autre étude, suisse celle-ci, est actuellement en cours en vue de créer des bornes similaires à celles utilisées pour les kleptomanes, mais qui auraient l’apparence d’un contrôleur; les voyageurs souffrant d’agressivité aigüe pourraient ainsi décharger leur haine sur une effigie de contrôleur artificiel au lieu de s’attaquer directement à un véritable contrôleur en chair et en os.
Monsieur Ruhe, porte-parole de la RATP, se dit déjà intéressé par cette nouvelle conception qui permettrait d’apaiser certaines tensions malheureusement bien présentes dans plusieurs stations de métro.
A quand une borne permettant de contrer l’agressivité sexuelle dont souffrent beaucoup trop de femmes dans le métro ?

    170

    Konrad 20/09/2012

    Bonne idée, je leur ai déjà trouvé un nom : les bornes « to be wild »

    127

    Emoi 21/09/2012

    Pour contrer l’agressivité sexuelle dans le métro, j’avais commencé à monter le groupe de volontaires « Tâte mon cul ».

    Il s’agit en fait de femmes volontaires (et de quelques hommes aussi), portant une veste ou un t-shirt avec la mention « Caresse mes fesses » afin d’aider certains à garder le contrôle de leurs instincts et ainsi, de ne pas embêter les autres voyageurs.
    Une variante était aussi prévues avec quelques volontaires portant un t-shirt « Tâte-moi tout ça » (l’inscription se trouvant sur le torse, cette fois).

    Malheureusement, l’expérience a été stoppée par ma femme qui craignait que je sois un des premiers usagers…

155

Konrad 19/09/2012

C’est ce qui s’appelle voler au secours des kleptomanes

    129

    charlie 05/10/2012

    le mieux c’est de mettre les parent en prison pour les pickpockets mineur comme sa il ne demanderais plus à leurs enfant d’aller voler

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *