Les Forces du Mal confirment qu’elles s’empareront de la France dès que le mariage pour tous sera voté

62 Publié le 31/01/2013 par La Rédaction

Paris – Inquiétude en France après la confirmation des menaces qu’agitait l’association catholique Intégriste Civitas. Selon plusieurs sources, les forces du mal ont confirmé par la voix de leur porte-parole qu’elles comptaient effectivement s’emparer de la France dans les plus brefs délais, dès que sera votée la loi sur le mariage pour tous. Reportage.

Moquée par une grande majorité de la presse et de l’opinion française depuis des mois, l’association Civitas pourrait bien avoir eu raison dans son combat. Depuis le début du débat sur le mariage pour tous, elle s’y oppose avec détermination, brandissant à plusieurs reprises la menace d’une France qui tomberait entre les mains des Forces du Mal après le vote de la loi. Une menace bien réelle après les dernières déclarations officielles des Forces du Mal hier. « Oui nous attendons, tapis dans l’ombre, que cette loi soit enfin votée pour envahir la France et détruire la plupart des valeurs familiales » a expliqué le porte-parole des Forces du Mal lors d’une conférence de presse.

« C’est une occasion unique pour nous, nous attendons ce moment depuis des milliers d’années, la France va tomber sous notre coupe dès lors que vous allez détruire la famille et toutes vos valeurs multimillénaires à cause de votre loi inique  » a-t-il de nouveau justifié. Pressées par la presse de donner un plan précis de la destruction prochaine de la France, les Forces du Mal n’ont pas souhaité donner de détail, plaidant un besoin nécessaire de confidentialité: « Le fait est que nous sommes prêts, et nous vous promettons un enfer millénaire dans lequel vous serez totalement asservis dans les flammes et la damnation totale et incompressible ».

Seul bémol, la résistance acharnée de Civitas, dernier rempart de l’espèce humaine face aux hordes démoniaques de l’Armageddon« Ils sont très forts, ils nous repoussent chaque fois, vous devriez les féliciter car s’ils n’étaient pas là,  nous nous serions déjà emparés de la France et nous aurions, depuis bien longtemps, plongé les Français dans les plus terribles turpitudes et horreurs pour des siècles et des siècles. »

Dans l’immédiat le gouvernement n’a pas souhaité commenter ces informations.

Le Gorafi

Illustration : claudiaveja / iStock

Publicité
Publicité