Baisse du chômage : François Hollande affirme n’avoir jamais précisé de quelle fin d’année il parlait

63 Publié le 28/11/2013 par La Rédaction

Paris – Alors que les chiffres du chômage qui seront révélés ce jour s’annoncent mauvais, l’entourage du Président Hollande tente de déminer les réactions à venir. Selon lui, François Hollande n’a ainsi jamais précisé de quelle fin d’année il parlait quand il promettait la baisse du chômage avant la fin de l’année.

La phrase en forme de promesse devrait revenir en boucle dans les médias, mais c’est une phrase que François Hollande assure ne pas avoir prononcée, du moins dans ce contexte. « J’ai bien parlé de fin d’année, mais je n’ai pas donné de date. Je voulais rester dans le domaine du réaliste, du possible » explique-t-il en privé, souhaitant éviter de se retrouver dans la même situation piège que Nicolas Sarkozy, qui avait promis 5% de baisse du chômage.

« On ne sait pas si cela sera cette année ou l’an prochain, ou l’année d’après. On sait que cela arrivera en fin d’année, c’est tout ce que je sais » ajoute le Président, qui dit qu’il faut s’armer de patience. Selon lui, cette baisse pourrait intervenir en fin de mandat ou même durant son second mandat. Mais il reste cependant inflexible « Cela va arriver, un jour. Et ce jour-là, je pourrai dire, je vous l’avais dit  ». Du côté des communicants de la présidence, on précise que ce sont les médias et l’opposition qui ont travesti la phrase en avançant qu’il s’agissait de l’année 2013.

De même, alors que le scandale de la retraite chapeau de Philippe Varin fait toujours des vagues et que les députés demandent une loi cadre, le Président précise aussi qu’il n’a jamais dit non plus que le monde de la finance était son ennemi. « C’était une formule de style, une métaphore en somme. Comme tout le monde, je n’aime pas les maths, les chiffres, c’est de cela dont je parlais » dit-il, affirmant ignorer comment ces propos avaient pu être interprétés de la sorte.

La Rédaction

Photo: iStock/ EdStock2 

Publicité
Publicité