L’Institut Pasteur a égaré des tubes contenant des fragments du socialisme

79 Publié le 14/04/2014 par La Rédaction

Paris – Faut-il s’inquiéter ? Le prestigieux Institut Pasteur a annoncé hier avoir égaré plusieurs tubes et fioles contenant des fragments d’une souche du socialisme. Mais selon les chercheurs, les fragments égarés seraient peu virulents et une contagion n’est pas à craindre. Reportage.

Les faits remontent à plusieurs semaines mais n’ont été révélés qu’hier. L’institut Pasteur cherche à remettre la main sur plusieurs fioles et échantillons égarés contenant des restes du socialisme. « Il s’agit d’une souche assez ancienne, de 1988 » souligne un chercheur. « Il est très difficile de se procurer des versions plus anciennes, elles sont très instables, on ne peut pas travailler dessus sans abîmer les échantillons » explique le laboratoire. Cette disparition des derniers prélèvements pourrait par cela même solder la disparition définitive du socialisme en France. La plupart des souches utilisées en laboratoire proviennent de prélèvements réalisés sur les corps d’anciens militants mais certains maintiennent que le virus peut très bien ressurgir. « Il nous faut être prêts à toutes éventualités ».

Le laboratoire affirme cependant qu’il n’y a aucun risque de contagion dans le cas où les produits viendraient à tomber entre de mauvaises mains. « Les souches sont peu virulentes. Déjà à l’époque des prélèvements, le socialisme était devenu relativement inoffensif » affirme un chercheur qui précise que le corps humain d’aujourd’hui s’est adapté à ce virus et possède désormais de très bons anticorps pour lutter efficacement contre toute résurgence impromptue et non contrôlée du socialisme dans la société.

Quant aux conséquences réelles d’une contagion à grande échelle, les experts se veulent là aussi rassurants. « Vous ressentirez ce sentiment diffus et étrange de vouloir aider votre prochain et la volonté de construire une société plus égalitaire. Mais les symptômes s’estompent plutôt assez vite » concluent-ils.

La Rédaction

Publicité
Publicité