Des scientifiques reproduisent en laboratoire l’espoir suscité par la gauche

88 Publié le 18/09/2014 par La Rédaction

Un groupe de scientifiques a réussi a reproduire en laboratoire l’espoir qu’a pu un temps susciter la gauche et François Hollande.

« Cela n’a pas duré très longtemps, mais suffisamment pour isoler plusieurs éléments caractéristiques d’une forme d’espoir » explique Elise Chevron, qui dirige l’équipe composée de plusieurs universitaires. L’expérience consistait à bombarder des électeurs potentiels avec des extraits de discours, des meetings et des vidéos de campagnes, notamment celle de 2012. « Dans plusieurs cas, nos cibles ont clairement enregistré des signes palpables de ce qu’on peut clairement appeler une sorte d’espoir » souligne la scientifique. « Il semble qu’ils ont clairement cru ce qu’on leur racontait ». Toujours d’après elle, le fameux passage du discours du Bourget sur la finance présentée comme l’ennemi, pourrait encore fonctionner sur des électeurs mais des électeurs présentant des caractéristiques très strictes : ivre, n’ayant pas dormi depuis plus de trente-six heures, et mal nourris. « Dans ces conditions et dans celles-ci seulement, on peut détecter des signes d’espoir soulevés par la gauche ». Dans les autres cas, la plupart des personnes qui visionnaient ce discours riaient à gorge déployée.

La rédaction

Photo: iStock/kasto80

Publicité
Publicité