Dernière minute : Perturbations à venir dans le discontinnum de l’espace temps quadrant 78 du Beta Andromède

68 Publié le 01/02/2016 par La Rédaction

Selon plusieurs sources, il semble désormais acquis qu’une importante perturbation géostatique de catégorie Epsilon devrait toucher tout ou une grande partie du secteur segmenté du discontinuum de l’espace temps quadrant 78 du Beta Andromède.

 

Une perturbation qui avait déjà touché auparavant plusieurs secteurs de manière épisodique mais toujours dans des niveaux inférieurs de ionisations flottante de magnitude 4. « Cette fois, il semble que la somme des valeurs ajoutées pourrait atteindre trois fois les capacités régénératives » a expliqué un des experts lors d’un point presse rapide. Les perturbations rendront toute connexion impossibles sur la totalité du quadrants 78 du Beta Andromède. « Les allers retours synchronisés seront impactés tout comme comme les canaux spectromètres jusqu’à un niveau delta ».

À l’annonce d’une telle perturbation, nombreux sont ceux qui se demandent les conséquences d’une telle fréquence haute tension sur les chronophotographes et les quadrants. « On est quand même en droit de se poser légitimement la question » souligne une source visiblement bien informée. Et de rappeler que lors de la grande perturbation iconique standard 16, des centaines de metajouls furent perdus, endommageant la structure externe du secteur 7, 8 et 15 (seulement un seul selon les communiqués officiels NDLR).

Dans l’immédiat, il est conseillé aux voyageurs de rester à l’écart du quadrant 78 du Beta Andromède et de préférer comme trajet une oscillation principale limitée à 7. Les détenteurs de permis de type Platimum sont invités quant à eux à limiter leur vitesse en périphérie des zones concernées.

Publicité
Publicité