On a testé pour vous: être heureux

64 Publié le 17/06/2016 par La Rédaction
Paolo Cipriani

Le complot politico-médiatique français vous incite souvent à être heureux. “soyons heureux” peut-on lire partout sur les citations que votre ex partage sur son mur Facebook.
Il n’y a pas de honte à préférer le bonheur osait même dire un de ces plumitifs français. Mais être heureux, est-ce agréable ? Le Gorafi a testé pour vous.

C’est quoi ?

Être heureux est un état que l’on ressent lorsqu’on est satisfait ou lorsqu’on “nage” dans le bonheur. Encore faut-il savoir nager, et vous risquez vite de couler. Selon le Dalaï Lama, tout le monde peut être heureux : c’est une question de perception. Mais pourquoi être heureux, puisque c’est à la portée de tout le monde ?

Le principe :

Quand vous êtes heureux, vous devez sourire et vous sentir apaisé. Vous êtes bien et avez envie que les autres soient bien aussi. Vous oubliez un peu de votre médiocrité humaine et cessez de détester tout ce que la vie vous offre. Vous n’avez plus le droit de vous plaindre pendant des heures parce qu’il n’y avait plus de croissant à la boulangerie.
Le bonheur a un goût de vomitif.

On a aimé

Être heureux peut parfois être agréable. Quand vous êtes heureux, vous avez en effet moins tendance à pleurer : ce qui veut directement dire moins les yeux rouges et la peau moins desséchée par les larmes .

On n’a pas aimé

Être heureux rend stupide. Ce n’est pas digne de gens comme nous qui portons un regard aigu sur le monde. De plus quand vous êtes heureux, vous ne pouvez plus envier le bonheur des autres cons.

Cela ne rapporte pas d’argent. être heureux ne nous a rien apporté à notre compte en banque.

Cela ne nourrit pas. Lorsque vous mangez des nuggets, votre sensation de faim diminue. Mais lorsque vous êtes heureux, vous avez toujours autant d’appétit. Le bonheur n’apporte pas la satiété.

Cela ne permet pas de rencontrer l’amour. Il paraît que le bonheur rend beau : en tout cas, nous avons découvert que ça ne rendait pas en couple. Bien que nous avons étalé notre bonheur de façon indécente pendant la période de test, et dit à toutes et à tous que nous étions heureux, aucun mariage n’a été permis par le fait d’être heureux. Très décevant.

Vos conversations deviennent médiocres. Lorsque vous êtes seul et déprimé, vous pouvez raconter vos histoires tristes, vos manques de chance, comme rien ne va et comme tout vous désespère. Mais quand vous êtes heureux ? Être heureux vous oblige à écouter le malheur de autres sans pouvoir déverser le votre.

En conclusion, à part tweeter “I’m happy” avec un émoticône soleil, poster des photos de chatons moches, nous n’avons rien trouvé à raconter de plus. c’est donc clairement un état à éviter de toute urgence.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité