Encore plusieurs blessés dans une nouvelle bagarre pour savoir si on dit « après qu’il a » ou « après qu’il ait »

68 Publié le 03/10/2016 par La Rédaction
Ljupco

Caen – Plusieurs personnes en sont venues aux mains pour se mettre d’accord sur une question brûlante de grammaire pour savoir s’il l’on dit « après qu’il a » ou « après qu’il ait ». On compte des dizaines de blessés par armes blanches, polices et secours appellent au calme sur les réseaux sociaux. Reportage.

 

C’est un post anodin de Romain sur Facebook qui a mis le feu aux poudres. Après qu’il a une nouvelle fois affirmé que après  « après que » venait l’indicatif, il a commencé à recevoir des messages de harcèlement et des menaces. Avant qu’il ait eu le temps de faire quoi ce soit, son adresse circulait sur les réseaux et les tenants du subjonctif lui ont alors demandé de venir s’expliquer sur le parking d’un supermarché.

Sur place, l’affrontement tourne rapidement à la violence gratuite et aveugle. « C’était horrible, tout le monde était persuadé d’avoir raison » raconte une jeune femme encore sous le choc. « À un moment, il y en a un qui a voulu mettre en avant l’utilisation du transitif car c’était une voix passive, ils ne lui ont laissé aucune chance » raconte-t-elle en larmes.

Grâce à l’intervention rapide de la police, les groupes ont été dispersés mais on compte de nombreux blessés. Dans l’immédiat, la préfecture appelait au calme et mettait en garde contre de pareils rassemblements violents. Par ailleurs, deux autres groupes qui voulaient discuter des expressions « au temps pour moi » et « autant pour moi» ont été interceptés à temps par le RAID.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité