« J’ai failli lui péter la gueule », par cet homme qui a failli se faire péter la gueule

35 Publié le 03/01/2017 par La Rédaction
gastonlacombe

Les bagarres sont souvent l’occasion de récits épiques ou de témoignages passionnés. Celle qui a failli éclater entre Adrien, notre héros du jour, et Clément, s’inscrit dans la longue tradition qui va de l’épopée aux récits de guerre en passant par les romans de chevalerie. La parole est à Adrien.

« J’ai failli lui péter la gueule, j’te jure, j’étais à deux doigts ! Mais heureusement pour lui, le temps que j’enlève mes gants et mes lunettes et que je fasse mes lacets, ses potes l’avaient déjà emporté loin d’ici. Franchement, il serait resté, il aurait passé un sale quart d’heure. Je suis pas violent mais faut pas me chercher et en ce moment j’ai la condition : j’ai fait des pompes la semaine dernière ! »

« J’ai pas l’air comme ça mais j’rigole pas : il m’aurait décoché une troisième droite et il m’aurait cassé la mâchoire en plus du nez, j’te dis même pas ce que j’lui aurais mis. Et c’est pas son mètre quatre-vingt dix ou ses huit ans de boxe française qui m’auraient fait peur ! Je sais me battre et faut pas oublier que j’ai quand même fait six mois de judo quand j’étais petit ! »

« De toute façon, je pense qu’il essayera pas de revenir, ces types là parlent beaucoup mais au fond ils savent très bien qu’ils font peur à personne. Il sait qu’il a été ridicule et qu’il a aucune chance. Mais il est tellement con que si ça se trouve, il va quand même raconter à tout le monde qu’il a failli me péter la gueule ! »

Mots clés : ,
Publicité
Publicité