« Une belle France de feignants » par ces baby-boomers qui ont eu le plein emploi et la retraite à 60 ans

67 Publié le 19/01/2017 par La Rédaction
GlobalStock
GlobalStock

Il faut vraiment que les Français se remettent à bosser. De notre temps, quand on partait de chez nos parents à 18 ans, et qu’on devenait propriétaires à 20 ans, on prenait notre vie en main !

 

On sortait du lycée, on était embauchés dans une entreprise sans aucun diplôme et on arrivait vite à des postes à responsabilités. Et pourquoi ? Parce qu’on travaillait dur ! Dans la vie, de toute façon, vous savez il n’y a pas de secret : si vous bossez dur, vous aurez tout ce que vous voudrez !

Aujourd’hui, les jeunes, ils restent chez papa-maman jusqu’à 30 ans, parce qu’ils sont trop feignants pour trouver un bon job. Et même quand ils en trouvent un, ils sont même pas foutus de le garder comme nous, pendant 40 ans : ils ont que des CDD, de l’interim, ou de « l’auto-entreprenariat » ! N’importe quoi…Alors ils font des études qui leur servent à rien du tout, le plus longtemps possible, et pendant ce temps –là, qui est-ce qui paye ? Bah c’est encore nous ! Une belle France de feignants.

Parce que nous, on ne veut pas que notre retraite elle commence à baisser. Vous savez, les taxes foncières ça coûte un bras quand on est multi-propriétaire… Non mais aujourd’hui, je vous jure, la France part à vau-l’eau. Entre les paresseux et les assistés, on fonce dans le mur !

Publicité

67 avis éclairés

46

qunqun 10/07/2017

euhh vous êtes sûre que c’est parodique?

40

Hellmouth Côlle 20/04/2017

Avec une inflation à 10% dans les années 70-80, les emprunts immo c’était la mine d’or assurée .. y’a que les bonzaï-riens qui n’en ont pas profité !

100

ZAPOTTILLE-MYEL 23/01/2017

Les vieux n’aiment pas les jeunes!

C un cliché mais c vrai!

Ils ont oublié d’où ils venaient, comment ils avaient obtenu de tels avantages et depuis leur lycée, mm ss diplôme, ils oublient mm que leur retraite et héritage st uniques et que ls jeunes d’aujourd’hui n’auront rien, ont déjà rien… Les vieux d’aujourd’hui ont été de gros fainéants, bourrés de mauvaise foi. Ils st sur ttes les plages du magrheb (bon là, c fini, ils n’en profitent plus depuis le printemps arabe), dans la caraïbe et tt mieux si c français, car ils ne parlent ni anglais ni espagnol, sauf s’ils st adeptes (comme beaucoup d’entre eux) au tourisme sexuel, alors c la caraïbe espagnole surtout.
Ils ont profité depuis au moins plus de 30 ans des vacances, des expâtriations, de comité d’entreprise, de tickets pr tte la famille, avec tte l’arrogance, l’ignorance et le mépris d’autochtones qui les accueillent. Des descendants de colons, donneurs de leçons en pays conquis… Belle image de ces papys pas sympas en train de joncher ts les plateaux de télé sur des jeux rien que pr eux!
Le journal FA de nos petits pays carribéens tels que la GWADA, la MARTINIQUE, la GUYANE, consommés par la majorité des autochtones est un journal de taupes racistes qui ont tjs fait la pluie et le bon tps chez ns, mais ils st à l’agonie, grâce au net et à cette nvelle génération qui ne consomme pas ce torchon.

92

Gloubi 22/01/2017

Non mais là c’est pas de la parodie.
Là c’est carrément vrai

89

Claire réha-visey 21/01/2017

Je m’insurge et je m’inscris en faux contre cet article démontrant – encore une fois – le populisme gaucho-léniniste du Gorafi.
Je peux témoigner que je n’ai pas touché ma retraite (par ailleurs bien méritée) dès 60 ans, mais bien à 61 ans et 3 mois mois à cause – certains diraient grâce à – François Fillon qui a indument rallongé l’âge de la retraite pour les plus méritants.

109

bluk bluk 21/01/2017

J’aime beaucoup cet article qui m’éclaire enfin sur mes sentiments mitigés à l’égard des vieux.

    93

    Photo73 21/01/2017

    il faut se rassurer : ils n’en ont plus pour très longtemps. 🙂 [zut, je suis concerné 🙂 ]

      89

      bec 21/01/2017

      Et alors, il y a largement assez de vieux cons ( je suis concerné itou), place aux jeunes cons, qu’ils nous montrent ce qu’ils savent faire…

        101

        Borniol 23/01/2017

        Précisez, vous êtes vieux ou vous êtes con ?

98

solal 21/01/2017

ça gaspille trop d’énérgie de laisser la vie éclairée !!

86

Gil 21/01/2017

Bien que le mot « feignant » existe (… qui feint de…) il se retrouve parfois utilisé à la place de « fainéant » (… qui ne veut rien faire…).
Je ne doute pas que l’auteur ait voulu utiliser « feignant » dans le cas présent, mais il me semblait utile de rappeler ces deux mots…

96

Sanglier intrépide 20/01/2017

Ce texte n’est pas une blague mais presque du vécu. Et avec le clou du pestacle, cette invention lumineuse de François Baroin: « La France est le dernier pays marxiste avec la Corée du Nord ».

    97

    Vladimir Illitch Oulianov 21/01/2017

    Baroin… n’est pas celui qui nous mettait en garde contre la « dictature de la transparence » ? Moi je dis que quand on n’a rien à se reprocher…

      92

      Haricophile 22/01/2017

      La dictature de la transparence s’arrête au secret des affaires et au secrets des traités internationaux comme TAFTA. Là le discours change radicalement.

      Désolé de ne pas être drôle sur ce coup.

        92

        Vladimir Illitch Oulianov 22/01/2017

        L’humour n’a pas pour vocation de faire rire, ce n’est pas de la blague ni de la farce. C’est bien plus sérieux que ça.

87

SOLAL 20/01/2017

NON CA GASPILLE TROP D ENERGIE DE LAISSER LA VIE ECLAIREE

86

Chabian 19/01/2017

C’est pas vrai, c’est du france-bassine. Feignant n’est pas français, c’est impossible.

    83

    Louis II 22/01/2017

    Fainéant est français, Chabian, fainéant

97

Chabian 19/01/2017

C’est prouvé : les baby-boomers ont travaillé cinq fois plus, car Piketty a montré que tous les salaires ont été multiplié par cinq à l’époque. Au train où ça va, ils devraient être divisés par dix dans pas longtemps…

95

Chabian 19/01/2017

Les retraités votent Valls : eux aussi sont « contre cette société de l’assistanat et du farniente ». Et qu’on ne vienne pas en plus leur retirer leur chaise longue et diminuer leur retraite !

122

Homère d'Alore 19/01/2017

Je ne comprends pas ce qui permet de dire que les jeunes ne trouvent pas de travail.
Mon fils aîné est gendarme, le second est policier, le troisième est gardien de prison, la quatrième est pilote d’hélicoptère sur le Charles De Gaulle, mon cinquième est curé à Strasbourg, ma sixième est pilote de char, ma septième, la petite dernière n’est bonne à rien, nous l’avons trop gâtée, elle s’est retrouvée institutrice ; nous n’en avons pas honte : elle est payée ! (mal, c’est un fait).
Quand on veut travailler, on peut.
Et puis, quand je montais bobonne, je pouvais lui dire « allons Pénélope, ça ne m’amuse pas non plus de faire des cochonneries, mais faites comme moi, pensez à la France ! » Et c’était vrai.

    110

    piano 19/01/2017

    superbe charade ….visiblement ton tout n’est pas ta tasse de thé

    101

    Haricophile 22/01/2017

    Le problème des instit c’est pas qu’elle soient mal payé, mais qu’elles ont à éduquer des futurs vieux cons. C’est usant.

106

DuckySmokeTon 19/01/2017

Pas encore lu l’article mais au visuel c’est une pub pour AXA ou la MAIF ?

108

social-traître 19/01/2017

Bah, les gamins ne sont jamais que le reflet de ceux qui les ont mis au monde, alors qu’on ne leur avait rien demandé à ces vieux cons !

    92

    King Julian 19/01/2017

    C’est le mur des lamentations ou de la politique de l’autruche ?

      87

      Chapodpaye 19/01/2017

      Il réfléchit à comment casser le mur avec un battement de cil; il va bien y arriver, il a mis du mascara Walter Prove et du crayon bEyond the line

114

Hum 19/01/2017

Ils ont raison.
Tenez, dans mon secteur d’activités, c’est dur de trouver des employé(e)s valables.
Toujours des excuse pour rien faire : il fait trop froid, le bois c’est trop dangereux, y a des clients qui partent sans payer etc…

    103

    bec 19/01/2017

    Seriez-vous fabricant de guillotines ?
    Pas étonnant que les clients partent sans payer…

      127

      Hum 19/01/2017

      Et toujours avec une excuse bidon : « désolé, j’ai plus toute ma tête ».

        97

        JPH 19/01/2017

        C’est vrai que quand on a la tête dans le cul, on prend prétexte de n’importe nawack.

98

Chapodpaye 19/01/2017

Ne blamons pas toujours les jeunes…Pas facile d’avoir la bosse des affaires! Sensiblement en retrait, ça nécessite en continu de la créativité, du dialogue et beaucoup de volonté pour chasser et attraper l’employeur récalcitrant qui se cache derrière les textes de code du travail pour masquer son manque d’esprit d’entreprise et de collaboration.

    100

    Karl Lactaire 19/01/2017

    Valls ferait de la politique et du journalisme ? Une sorte de cumul des mandales, quoi.

      94

      King Julian 19/01/2017

      Valls il fait toujours jazzer.

        83

        Karl Lactaire 19/01/2017

        Et des claquettes.

    95

    King Julian 19/01/2017

    C’est la mè…la femme de Macron.

    92

    Chloé 19/01/2017

    Pourquoi?
    Vous non plus vous n’avez rien pigé?

110

King Julian 19/01/2017

Ouais bas comme disait mon grand-père ancien mineur et retraité à 43 ans (véridique) : « on arrête pas le progrès » !

    99

    DuckySmokeTon 19/01/2017

    Fut-ce ce mineur qui jamais ne polissait et dont la femme était passée sous des piliers de mine ?

      87

      bec 21/01/2017

      Elle avait commencé très jeune, ne dit-on pas que le concerto en sol mineur ?

97

Karl Lactaire 19/01/2017

Non mais, faudrait pas laisser entendre que les jeunes seraient seuls à ne rien faire. Tenez moi, qui ne suis pas un perdreaux de l’année, je ne vis que de mes rentes (quelques plantations de coton aux Amériques avec un tas de nègres dedans, et une petite société de conseil aux gendres et aux victimes de l’impôt, Corsica Solutions). Le truc, c’est pas de travailler, mais d’investir. Voilà.

    105

    JB 19/01/2017

    Tiens à ce sujet … Une question me turlupine.
    D’après votre fiche LinkedIn, vous êtes présenté comme « analyste chez Corsica Solutions ».
    Mais j’ai eu beau chercher, j’ai pas trouvé de raison sociale portant ce nom dans le Registre du Commerce.
    Au surplus, je trouve étonné qu’une société de conseil domicilié à Guéret (Creuse) se nomme « Corsica ».
    Bref, tout çà est pas très clair.

    ps: au passage, vous saviez que l’esclavage avait été aboli il y a plus de deux siècles ? enfin j’dis çà, pour que vous vous mettiez pas dans l’illégalité.

      97

      JB 19/01/2017

      ps2 : je suis pas sûr que « je trouve étonné » se dise … j’hésitais simplement entre « je trouve étonnant » et « je suis étonné »
      A défaut, j’ai combiné les 2.

        94

        Chapodpaye 19/01/2017

        Talonné vous êtes détonnant

          105

          DuckySmokeTon 19/01/2017

          Il veut éviter le funeste moment.

      105

      Matournay Jérémie 19/01/2017

      Mais si, regardez bien la carte de Guéret : La Corse se trouve entre Fressages et Pisseratte.

      105

      JPH 19/01/2017

      Abolition de l’esclavage en Mauritanie : 1981…
      Et pas certain que dans les faits ?

96

Le Bar Atteint 19/01/2017

Ont-ils vraiment tort?…

    100

    Karl Lactaire 19/01/2017

    Ouais, une bonne guerre, tout ça !

      96

      Udet 19/01/2017

      Ah je savais bien que je n’ étais pas tout seul à le penser!

        90

        Karl Lactaire 19/01/2017

        Ouais, d’ailleurs faudrait inscrire l’état de guerre permanent dans la Constitution. Au moins, on se poserait plus la question.

      95

      Emile Franc 19/01/2017

      Il me reste un jambon, du café et des topinambours… dépêchez-vous, la demande est forte. Discrétion assurée.

95

JB 19/01/2017

Elle a bien raison mamy ! Les jeunes ils branlent rien !
La génération Y surtout !
Moi même en ce moment, je fous rien !
Et chuis payé pour ca !
C est honteux !

    87

    Hum 19/01/2017

    Vous aussi vous êtes fonctionnaire ?

      98

      JB 19/01/2017

      Non intermittent de la gestion : entre 2 missions, je fous rien.
      D’ailleurs je le fais très bien.
      (Et je suis bien payé pour çà) <- Détail

        105

        Karl Lactaire 19/01/2017

        C’est bien ce qu’on dit : fonctionnaire.

          95

          Maître Folace 21/01/2017

          Ah non, quand le fonctionnaire vit au dépends du contribuable, le prestataire de service vit au dépends in fine, du client au détail. Ce qui n’est pas la même chose.

          92

          Haricophile 22/01/2017

          Moi qui croyait que c’était l’actionnaire qui vivait au dépend du contribuable, et pas le fonctionnaire qui était au service du contribuable. J’ai du trop lire Le Demon ou Béliration.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *