Selon une étude il faudrait arrêter de prendre les gens pour des cons

63 Publié le 13/03/2017 par La Rédaction
© drbimages

Longtemps plébiscité par une majeure partie de l’humanité, prendre les gens pour des cons serait en réalité contre-productif voire « complètement con », selon une récente étude publiée par le prestigieux Boston Consulting Group. Analyse.

« Regardez comment évoluent les cellules souches, il n’y a plus de place au doute ». L’œil vissé sur le microscope, le professeur Huntington et ses équipes étudient depuis plusieurs mois les conséquences de prendre les gens pour des cons à l’échelle cellulaire. « On a commencé par prendre des cellules pour des connes avant de mener des expériences in vivo sur de vraies personnes », raconte-t-il en nous montrant un dessin compliqué.

Parmi les expériences menées, le professeur Huntington et ses équipes ont notamment promis aux micro-organismes des meilleures conditions d’observation sur des bocaux en verre avant de leur réserver un parfait statu quo pendant plusieurs semaines. Résultat ? « Les cellules se sont révoltées manu militari ! On avait beau leur répéter : « Je vous ai compris, je vous ai entendu », rien n’y faisait. Elles continuaient à se disperser sur l’échantillon et à se propulser contre l’œil du microscope. C’était impressionnant ! Enfin, pour des cellules quoi ».

Des résultats vérifiés à l’échelle humaine

Ces résultats pour le moins surprenants se vérifient à l’échelle humaine. « J’ai assuré à mon ex-femme en la quittant que j’avais juste besoin d’une pause », raconte le Dr Filippelli de la même équipe. « Depuis, je reçois une quinzaine de textos tous les jours pour me demander qui est la fille de 20 ans qui m’accompagne en boite de nuit chaque soir. C’est épuisant ! », ajoute-t-il avant de préciser que cet épisode n’avait rien à voir avec l’expérience.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité