Trump se dit prêt à bombarder jusqu’à ce qu’on lui attribue le prix nobel de la paix

90 Publié le 14/04/2017 par La Rédaction

Au lendemain du bombardement en Afghanistan et une semaine après celui de la Syrie, le président Trump a réaffirmé sa détermination à poursuivre son action et ce jusqu’à ce qu’on lui attribue le prix Nobel de la paix.

 

« Je ne sais pas combien de temps cela prendra, je ne sais pas combien de morts il faudra pour y parvenir, mais j’aurai ce putain de Prix Nobel », a déclaré le président américain qui ambitionne par ailleurs d’obtenir le Prix Nobel de Médecine et de Littérature.

Conscient du challenge qu’il s’est fixé, Donald Trump a logiquement revu à la hausse le budget de la défense américaine et n’exclut pas d’étendre son spectre d’intervention à de nombreuses régions du monde. « Nous avons largement assez de missiles pour apporter la démocratie et les droits de l’homme sur tous les continents ! », a-t-il ainsi déclaré lors d’un vibrant discours au Congrès.

Réunion d’urgence du comité des Nobels

Face à l’urgence de la situation, le comité Nobel s’est réuni dans la foulée et se dit prêt à remettre à M. Trump tous les prix qu’il souhaitera à condition qu’il cesse de se mêler des affaires de la planète.

Publicité
Publicité