Un patron de bar PMU accuse Marine Le Pen de lui avoir volé ses idées

28 Publié le 02/05/2017 par La Rédaction

Avignon – Henri Grobert, dit « Bébert » pour les amis, est furieux. Il accuse ainsi Marine Le Pen de lui avoir plagié toutes ses idées politiques, et ce depuis des années. Un scandale qui tombe mal après que la candidate Front National a été accusée d’avoir plagié un discours de François Fillon. Reportage.

 

Selon « Bébert », cela ne fait aucun doute. « Moi, la sortie de l’Europe, ça fait des années que j’en parle et, comme par hasard, Le Pen, elle en parle aussi », s’énerve-t-il derrière son comptoir et sa grosse moustache. « Pareil, quand je dis qu’on n’est plus chez nous, comme par hasard, voilà qu’elle reprend cela dans son programme ! ». Pour appuyer ses dires, il montre une photo de Marine et de lui, lorsqu’elle venait prendre un café. « On discutait souvent, elle notait tout ce que je disais et j’ai tout retrouvé dans son programme ! », ajoute-t-il.

Et de citer aussi son avis sur la sortie de l’euro (« Regardez comme tout a augmenté, ils se sont fait de l’argent sur notre dos ») et le Système (Bébert se vante d’avoir été le premier a élaborer l’idée en 1985 : « Tous pourris je vous dis, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre »), sans parler du mariage pour tous (« Franchement qu’est-ce qu’on nous emmerde avec ça »). « Je vais demander des dommages et intérêts car c’est pas normal de voler les idées du petit commerce de proximité », s’exclame-t-il.

Bébert affirme aussi que la plupart de ses clients le soutiennent dans cette démarche. « Bébert il a toujours été comme ça, il a pas peur de dire tout haut ce que les gens pensent tout bas », témoigne Michel, client régulier. « Ah ben dire tout haut ce qu’on pense tout bas, ah ben encore une phrase que la Le Pen elle m’a volé à moi ! ».

Publicité
Publicité