Les ministres du prochain gouvernement seront engagés en freelance

40 Publié le 15/05/2017 par La Rédaction
© aristotoo

Le président a fait de la modernisation du fonctionnement de l’État son cheval de bataille. Première mesure symbolique, les ministres du prochain gouvernement seront engagés en freelance.

 

Emmanuel Macron l’a dit, il souhaite un gouvernement à l’image de la France d’aujourd’hui, celle des « slashers » qui passent d’un job à l’autre. « Moi, je suis contre l’immobilisme. Être ministre de l’Intérieur et conduire des VTC pour compléter son revenu, c’est désormais possible. C’est notre France ».

Engagés au régime de l’auto-entreprenariat, les membres du gouvernement ne cotiseront pas pour la Sécurité Sociale et ne bénéficieront d’aucune assurance maladie. Un détail aux yeux du président qui estime, avec une pointe d’optimisme, que sa politique devrait permettre d’éradiquer les maladies à l’horizon 2022.

Cette approche dite « start-up » pourrait être rapidement étendue à tous les niveaux. Prochaine étape ? La mise en location du Panthéon et de la tour Eiffel sur AirBnb afin de compenser la suppression de l’ISF et de la taxe d’habitation.

Publicité
Publicité