Plusieurs passants importunés par Christophe Castaner alors qu’ils disaient du mal d’Emmanuel Macron

27 Publié le 09/10/2017 par La Rédaction

Paris – Toute la journée, le porte-parole du gouvernement aurait inlassablement poursuivi dans la rue et chez elles de très nombreuses personnes qu’il aurait surprises en train de parler en termes négatifs du président Emmanuel Macron. Reportage.

 

Juliette et Camille attendent leur tour à la caisse d’un supermarché. Quand, soudain, Juliette glisse à Camille « J’ai lu que le dernier budget voté par l’état ne favorisait pas les bas salaires ». Instantanément, un homme apparaît derrière elles, pousse un client pour avancer. C’est Christophe Castaner, le porte-parole de l’Elysée. « Je ne peux pas vous laisser dire cela, voyez-vous, nous avons voulu un budget pragmatique » assure-t-il tandis qu’une cliente derrière lui proteste, estimant qu’il lui a volé sa place dans la queue.

Quelques minutes plus tard, nouvelle altercation. Deux amis prennent un café. « Tu ne le trouves pas un peu méprisant, Macron ? » demande l’un d’eux. Aussitôt, Christophe Castaner saute par la fenêtre du café et engage la conversation. « Je n’ai pas compris, on parlait et puis soudain un mec saute par la fenêtre, s’assied et nous affirme que non, on se trompe et qu’il va nous expliquer. » raconte le jeune homme. Terrorisés, les deux hommes partiront sans payer, toujours poursuivis par Christophe Castaner jusqu’au métro le plus proche.

Plusieurs personnes ont déjà signalé ces faits, qui se sont déroulés dans différents lieux, dans la rue, comme au cinéma, ou dans leur salle de sport, comme le raconte Mélissa « Je finissais mon entraînement, je me douchais, j’ai dit à ma voisine un truc sur Muriel Pénicaud et aussitôt une voix d’homme dans la cabine d’à côté nous a répondu qu’on avait tort : je suis certaine que c’était Christophe Castaner ! » affirme-t-elle. Idem pour ce couple installé en Polynésie Française « On était dans notre salle de bain, ma femme sous la douche. Elle a dit un truc sur Édouard Philippe et là on a sonné à la porte, c’était Christophe Castaner. »

De son côté, Christophe Castaner affirme ne faire usage que de pédagogie et se trouver simplement dans ces endroits de manière tout à fait fortuite, avant de partir en courant derrière une jeune femme au téléphone qui venait de twitter « Franchmt Macron, déçue 🙁 pk on a pas élu Hamon #Bae »

Publicité
Publicité