Anne Hidalgo dépense 800 000 euros pour un rapport sur la pauvreté à Paris

58 Publié le 08/02/2018 par La Rédaction

Après avoir dépensé près de 300 000 euros pour un rapport sur la propreté à Paris, la maire de Paris a récidivé en commandant un rapport sur la pauvreté. Coût de l’opération : 800 000 euros.

« Si l’on veut lutter efficacement contre la pauvreté, il faut d’abord la comprendre » a expliqué Anne Hidalgo pour justifier la commande de son rapport. « Grâce à ce rapport, nous avons une idée beaucoup plus précise du nombre de pauvres qu’il y a dans la capitale, ce qui va nous faire gagner du temps pour le rapport que je viens de commander sur la richesse à Paris » a-t-elle ajouté. Quant à ceux qui critiquent sa démarche, elle n’en a cure : « le prix peut sembler élevé mais en réalité, les deux tiers du budget ont été utilisés pour suivre les gens extrêmement pauvres, qui sont beaucoup plus difficiles à localiser car ils n’ont pas de logement » explique un conseiller, avant d’ajouter : « Il faut quand même rémunérer correctement les gens qui ont passé du temps au côté des pauvres, le contraire serait indécent ».

Un rapport édifiant

Selon les premières conclusions du rapport sur la pauvreté, les pauvres seraient essentiellement des personnes qui ont peu de ressources voire pas d’argent du tout. Ils vivraient de façon assez modeste, n’aimeraient pas les voyages ni les sorties, préféreraient les transports en commun à la voiture et les supermarchés aux restaurants. « Je suis fière d’être à la tête d’une ville dont je connais, grâce à ce précieux rapport, de mieux en mieux les habitants » a confié Anne Hidalgo avant de prendre des nouvelles des 300 conseillers qui circulent jour et nuit dans la capitale en voiture pour observer l’évolution de la pollution.

Publicité
Publicité