Vernissage : une fois de plus, le Chardonnay et le Bordeaux fruité sont les deux œuvres préférées des invités

34 Publié le 01/03/2018 par La Rédaction
credit instants

Un nouveau vernissage à Milly-la Forêt, dans le 91, s’est vu voler la vedette par les bouteilles d’alcool présentes pour accompagner l’événement.

« Très bon cépage, ce Bordeaux est un régal pour les papilles, bravo à vous, Jean-Michel. » voici l’un des commentaires laissés sur le livre d’or du vernissage de Niccolò Rivali, photographe d’origine italienne spécialisé dans le light painting, et qui exposait son travail après plus d’un an de préparation.

Un événement pas si isolé que ça quand on interroge les gens présents lors de l’événement « Les photos ? Quelles photos ? Moi je suis venu pour boire » déclare Brigitte, invitée par un ami d’un ami, tout en engloutissant sa 5ème tranche de pâté en croûte et son verre de rouge.  Même constat pour Michel, invité par la famille de l’artiste « Niccolò Rivali, le caviste ? il est photographe aussi ?»

Aujourd’hui, en France, selon une étude, 90 % des gens pensent que « vernissage » veut dire « dégustation de vins » en latin. Un problème important pour les artistes qui veulent partager leur passion et leur travail avec le public. Pour contrer cette tendance, Nicolo Rivali a essayé récemment d’organiser un vernissage sans alcool. Mais le taux de participation a chuté fatalement de 200 à 2 personnes – en comptant Niccolò lui même et le vigile contraint de rester pour la sécurité.

 

Publicité
Publicité