La France affirme se préoccuper de « l’Île là-bas dans l’océan Indien près de Madagascar »

45 Publié le 20/03/2018 par La Rédaction
Crédits :mtcurado

Alors que les Mahorais sont à bout de nerfs et que l’on redoute un durcissement de la grève, la France continue de contester, par l’intermédiaire de son gouvernement, les accusations d’abandon de son département d’outre-mer dont le nom lui échappe toujours.

En raison du taux le plus élevé de cambriolage en France et d’un niveau d’insécurité record, les habitants de Mayotte ont donc décidé de faire grève pour dénoncer le manque de moyens publics mis à leur disposition. Un membre du gouvernement conteste pourtant ces accusations « Tout cela est faux : le sort de TOUS les Français nous intéresse. Je n’ai rien contre les gens qui habitent dans des grands hôtels de luxe comme le Mariott. Quoi ? ce n’est pas de ça dont vous parlez ? Mayotte ? C’est quoi ça encore ?! Oui, bon, moi je ne suis pas censé tout connaître, je suis ministre des Dom-Tom, pas professeur de géographie »

Néanmoins, tout le monde n’est pas de cet avis au gouvernement « Ce n’est pas normal, nous devons faire quelque chose, c’est le devoir de la France d’assurer la sécurité des maillotains. Quoi ? oui les Mahorais si vous voulez » déclarait ce matin le ministre de l’Intérieur.

Pour l’instant à Mayotte, le chaos règne toujours et les débordements pourraient s’aggraver d’ici quelques jours. Des événements qui, en off, semblent vraiment inquiéter au plus haut niveau de l’Etat qui n’exclut pas de débloquer un plan d’urgence “Il faut absolument faire vite, il faut que j’aille faire un tour en costume serrer des mains là-bas, comme ça on n’aura pas besoin de leur filer de la thune “ aurait déclaré le président Emmanuel Macron.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité