Le Real d’accord pour laisser partir Cristiano Ronaldo en échange du remboursement de la dette espagnole

17 Publié le 08/06/2018 par La Rédaction
Crédits :Adrian Wojcik

Le Real a fini par céder. Devant l’insistance de Cristiano Ronaldo, le président, Florentino Pérez, a donné un bon de sortie à sa star portugaise à la seule condition que son futur club rachète la totalité de la dette publique de l’Espagne.

Environ 1100 milliards d’euros : c’est ce que devra débourser le club qui voudra s’attacher les services du quintuple Ballon d’or Cristiano Ronaldo, sans compter la somme versée au club (1 milliard d’euros), la prime à la signature et la salaire du joueur. Une bonne nouvelle pour le PSG qui aurait déjà réfléchi à un montage impliquant la Grèce, les îles Caïmans et Patrick Drahi pour rester dans les clous du fair-play financier. Seul le principal intéressé semblait un brin déçu et dubitatif : « Je pense que le club me manque de respect en me mettant à ce prix-là. Tout le monde sait bien que Cristiano Ronaldo vaut beaucoup plus que ça ».

De son côté, Pedro Sànchez, le chef du gouvernement espagnol, se réjouissait de la nouvelle : « Je savais que l’action du gouvernement allait finir par payer, c’est un grand jour pour l’Espagne qui redevient une grande puissance européenne ». Cette annonce aurait donné des idées aux nationalistes catalans qui espèrent désormais vendre Messi pour pouvoir devenir indépendants.

Quant à Neymar, le PSG songerait également à le laisser partir contre le financement du Grand Paris, des JO 2024 et de l’agrandissement de la piscine de Valérie Pécresse.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité