François de Rugy : « Les gaz à effet de serre doivent prendre leurs responsabilités »

33 Publié le 03/10/2018 par La Rédaction
Par bruno perroud — bruno perroud, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=61614676

Fraîchement nommé au poste de ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy a été encore plus loin que son prédécesseur en responsabilisant les gaz à effet de serre.

Nicolas Hulot avait appelé tous les Français à se saisir de l’écologie, François de Rugy l’a imité en invitant également les gaz à effet de serre à prendre leurs responsabilités. « Tout le monde est concerné par l’écologie. Un seul homme ne peut pas sauver la planète à lui tout seul » a-t-il ensuite explicité. « Les gaz à effet de serre ne doivent pas attendre tout de l’autre. Il faut aussi qu’ils se demandent quand ils se réveillent chaque matin ce qu’ils peuvent faire pour la France » a poursuivi le nouveau ministre avant de conclure : « L’écologie, c’est une prise de conscience et une action collectives. Les gaz à effet de serre doivent y participer en s’efforçant d’émettre un peu moins ».

Un programme exigeant

L’ancien président de l’Assemblée nationale a également annoncé qu’il ne comptait pas s’arrêter là et qu’il était parfaitement conscient que l’effort des gaz à effet de serre ne suffirait pas à protéger durablement la planète. C’est pourquoi il envisage dans les prochains mois de demander au glyphosate d’être « moins agressif » et à tous les Français « de revoir leurs attentes à la baisse en ce qui concerne l’écologie ».

Emue par ce discours volontariste, la ministre du travail, Muriel Pénicaud, a menacé dans la foulée le chômage de « sanctions exemplaires » s’il ne se faisait pas discret dans les prochaines semaines.

Publicité
Publicité