Emmanuel Macron annonce la reprise des essais nucléaires français au domicile de Jean-Luc Mélenchon

68 Publié le 31/10/2018 par La Rédaction
Par Austrazil — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=69212003

Le président de la République a annoncé ce matin la nécessité de renouer avec une vieille tradition française ; les essais nucléaires. Les premières explosions à des fins expérimentales auront lieu au domicile de Jean-Luc Mélenchon.

Depuis Jacques Chirac et les essais nucléaires de Moruroa et Fangataufa en Polynésie française en 1995-1996, plus aucun président n’avait jamais décidé de procéder à des explosions nucléaires sur le territoire français. C’est désormais chose faite. « La France est une grande puissance, elle se doit d’avoir une défense forte » a déclaré Emmanuel Macron avant d’ajouter : « Le contexte international est tendu avec l’élection de Jair Bolsonaro au Brésil, l’assassinat de Jamal Khashoggi et la sortie du dernier album de Patrick Bruel ».

Une décision qui n’a rien de personnel

Devant le tollé suscité par une telle annonce, le gouvernement a tenu à préciser que la reprise des essais nucléaires n’avait « rien à voir avec un quelconque acharnement contre le président de la France insoumise (FI) ». « Il se trouve simplement que son appartement est un lieu géostratégique puisqu’il est situé à équidistance du McDonald’s de la Porte de Clignancourt et du Monoprix de la Place des Fêtes » a expliqué Benjamin Griveaux, le porte-parole.

Les essais nucléaires au domicile de Jean-Luc Mélenchon seront les premiers d’une longue série. Pour que ceux-ci s’avèrent réellement concluants, une autre batterie de tests sera expérimentée en Île-de-France, notamment à Montretout, au siège de l’UMP et à la mairie de Paris.

Publicité
Publicité