Une soudaine hausse de productivité dans les bureaux ruine l’arrivée d’un nouveau réseau social

68 Publié le 15/02/2019 par La Rédaction
© from2015

New-York – Good’all devait être le prochain réseau social à concurrencer Facebook. Hélas l’aventure aura été de courte durée. En effet, son lancement en grande pompe hier a coïncidé avec une malheureuse hausse de productivité dans les bureaux. De fait, très peu de personnes sont allées sur internet pour tester le service, préférant ainsi inexplicablement terminer leur travail. Reportage.

Tout avait été pourtant planifié depuis des mois. « On ne comprend pas ce qui a pu pousser les gens à se mettre au travail, d’un coup » tente d’analyser une journaliste. « La plupart des réseaux sociaux sont destinés aux gens qui s’ennuient au bureau, pour leur faire passer le temps. Sauf que là, tout le monde bossait ». Le réseau n’a ainsi comptabilisé qu’une centaine de connexions et d’inscriptions là où il en attendait plusieurs dizaines de milliers.

Interrogé, les internautes ont reconnu qu’hier, ils ont eu en effet envie de bosser un peu pour finir la semaine. « Je me suis plongée dans un rapport que je devais rendre, je n’ai pas vu l’heure passer » raconte une jeune femme. « On a fait une réunion super importante pour boucler un contrat. Du coup, je ne me suis pas connecté à Internet » raconte un autre. Un facteur que le créateur du réseau social n’avait jamais envisagé une seule seconde. « Je ne pensais pas que les gens se mettraient à vraiment travailler au bureau. D’habitude, tout le monde fait semblant d’être très occupé. Là, ils se sont mis réellement à bosser, en même temps, le même jour » se lamente-t-il.

Un échec problématique pour les trois autres concurrents directs de Good’all qui devaient se lancer ce week-end mais aucune inquiétude selon nos informations contradictoire, la totalité d’entre eux se serait déjà reconverti en quelques minutes dans des newsletters sur le blockchain.

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2Uviaua et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2RYfbgR ou en librairies 

Publicité
Publicité