« Mais puisque je vous dis que je ne suis pas d’extrême-droite » par le pays qui a voté majoritairement pour une liste d’extrême-droite

0 Publié le 27/05/2019 par La Rédaction
© roibu

Alors que la liste du Rassemblement national de Jordan Bardella est arrivée en tête, la France a réaffirmé clairement que son positionnement n’était pas d’extrême-droite même si elle fait partie des pays qui ont voté majoritairement pour une liste d’extrême-droite.

« C’est pas ce que vous croyez » a réaffirmé la France lors d’une conférence de presse improvisée. « Et puis regardez les jeunes se sont quand même mobilisés pour les écolos donc quelque part s’est rassurant même si on est plus trop chez nous aussi » a -t-elle expliqué. « Je ne suis pas raciste mais quand même regardez sur les quais des métros, comme l’a dit mon amie Elizabeth Levy ». lance-t-elle. « Et puis c’est pas très joli de dire extrême-droite, pour quoi ne pas dire plutôt nationaliste, c’est quand même un plus joli mot, extrême-droite ça fait un peu nazi et je vous rappelle que comme l’a dit le général de Gaulle, toute la France était résistante. Oui oui il l’a dit. Il l’a dit. » souligne-t-elle avant de sécher ses larmes en regardant pour la douzième fois de la matinée les images de la défaite de Manuel Valls à Barcelone.

Publicité
Publicité