Étude – 90% des Blancs sont de gros fragiles

0 Publié le 09/09/2019 par La Rédaction

Une nouvelle étude révèle la grande fragilité des Blancs et montre à quel point ils sont douillets, sensibles, précieux, relous, fatigants, en un mot, de gros fragiles. Reportage.

« Ce sont quand mêmes de gros fragiles » explique le professeur Linnien qui a supervisé l’étude sur plusieurs spécimens de Blancs. « Les Blancs sont sensibles à peu près à tout et n’importe quoi, ils se plaignent dès qu’il pleut, qu’il fait beau, dès qu’il fait chaud, froid, pas assez chaud, pas assez froid, trop de soleil, pas assez de soleil, c’est très difficile de lister tout ce qui leur convient ou pas, ou pas assez, ou trop » commente-t-il. Il précise ainsi que le Blanc est « un poil, voire très relou » et qu’il ne supporte pas non plus qu’on lui explique qu’il est pas aussi bien qu’il ne le pense, ou quand on lui montre qu’il est lui-même privilégié par rapport à d’autres classes sociales. « Et en plus ils sont nuls au basket et au foot, ces boloss ».

« Rien qu’en lisant ces lignes ils vont s’énerver et poster des dizaines de commentaires stupides de Blancs » note-t-il. Toujours selon lui, les Blancs se plaignent dès qu’on les critique un peu, se vexent, passent la majeur partie de leur temps à dire que c’était mieux avant, à vanter les effets positifs de la colonisation puis se mettent massivement à acheter des livres d’Eric Zemmour, regarder Pascal Praud et commencent alors à parler de racisme anti-blanc dès que vous leur dites qu’ils sont « un peu fragiles » et qu’ils sont racistes.

L’étude conclue que le niveau de fragilité du Blanc est si élevé et si relou que l’on peut dès lors se poser la question de comment le Blanc a-t-il pu survivre jusqu’à notre époque.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité