A-t-on le droit de se masturber un jour de deuil national ?

0 Publié le 02/10/2019 par La Rédaction
Image parKlaus Hausmann de Pixabay

Suite à l’hommage national rendu à l’ancien chef de l’État Jacques Chirac, nombreuses et nombreux étaient les Françaises et les Français à avouer être mal informés sur les modalités encadrant la pratique de la masturbation en période de deuil national. Reportage.

Après une étude peu approfondie de la constitution française, seul le Premier ministre peut, en accord avec le ministre de la Santé, donner des directives pouvant aller jusqu’à son interdiction. Pour la majorité des spécialistes de la pratique masturbatoire, les chances de voir un tel scénario se concrétiser sont infimes. Le Premier ministre doit en effet obtenir un soutien de 75% du Sénat, dont les membres en sont de fervents défenseurs depuis la IIIe République. Aucun risque donc de voir une interdiction de la masturbation inscrite au Journal Officiel.
Aucun texte n’interdit ou n’encadre actuellement la pratique de la masturbation récréative en France pendant les périodes de deuil national. Il est donc d’usage de se plier au même protocole en place les autres jours de l’année, tout en conservant les règles de courtoisie en vigueur. Ainsi, les employeurs et les lieux de culte sont tenus de prendre toutes les dispositions nécessaires afin de garantir un accès à la masturbation.

Enfin, si nul n’est tenu à une transparence totale, la majorité des médecins recommande cependant de prendre le temps d’informer sa famille, ses proches ou toute personne de confiance avant toute première tentative.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité