Connect with us

Au delà du Périphérique

Angers – Il est aussi chiant au boulot que dans la vie

Grégoire, 46 ans, travaille au service Ressources Humaines (RH) dans une entreprise d’import-export d’Angers. Malgré ses efforts pour être « sympatoche », ses collègues sont formels : Grégoire est aussi chiant au boulot que dans la vie. Enquête.

Publié le

 mar 

« Je ne peux plus le voir » lâche Sandrine, une collègue excédée. « Avec ses yeux de chien battu et ses costumes trop larges… Il ne parle que du boulot, des réunions, des tickets-resto, des irresponsables qui se mettent en arrêt… ». Claude, lui, prend encore moins de pincettes : « Il nous emmerde ! Voilà je l’ai dit. Rien que de le voir dans l’ascenseur le matin, il te porte la poisse pour toute la journée… Et en dehors c’est encore pire ». En effet, selon nos sources, l’équipe a organisé il y a deux semaines un évènement festif (appelé dans les courriels que nous avons pu consulter « Le P’tit barbec’ des familles !!! ») et Grégoire faisait bien partie des invités. Sandrine ne mâche pas ses mots : « Ça a été un vrai con… Il est resté là, assis dans un coin avec sa bière et il a parlé de ses seules passions : les montres et les cigarettes électroniques. Quel genre de mecs peut être aussi chiant ? Vous vous rendez compte ? il vapotait ! Il va-po-tait ! »

Réactions de l’accusé

Nous avons enregistré les différents propos des collègues de Grégoire pour lui faire écouter, et nous avons recueilli sa réaction. « Je ne comprends pas. J’essaye d’être sympatoche, quoi… Oui c’est vrai que je vapote, c’est bien pratique quand on y pense. Moi j’ai fumé pendant dix ans avant de m’y mettre et maintenant je fais deux fois moins de pauses clope qu’avant. Pas mal hein ? Et puis, je fais pas mal d’économies sur l’année. J’ai fait le compte, j’ai pu m’acheter un tout nouvel agenda en cuir, c’est pas rien. Alors oui ça demande un peu de préparation, faut prévoir les goûts, les outils de nettoyage, c’est comme tout, c’est une habitude, faut juste…. »

Nous interrompons la conversation ici. Nous étions prévenus que Grégoire était chiant, mais nous n’étions pas préparés à un tel niveau. Nous préférons donc nous éclipser en lui souhaitant le plus grand mal pour son avenir. Qu’il crève.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés