Connect with us

Politique

Pour apaiser les tensions en Corse, le ministre de l’Intérieur change son nom en Geraldo Darmanini

Après avoir proposé son autonomie, le ministre de l’Intérieur a envoyé un nouveau signal fort à la Corse : il se fera désormais appeler Geraldo Darmanini.

Publié le

 mar 

L’information a été révélée ce matin par le journal Le Monde : Gérald Darmanin se fera désormais appeler Geraldo Darmanini. Le ministre de l’Intérieur réfute toutefois toute intention opportuniste ou clientéliste. « Cela n’a rien à voir, j’ai toujours été un grand fan de la Corse et ce depuis tout petit. Je me rends sur la bien nommée « Île de beauté » dès que j’ai deux jours de libres » explique-t-il tout en réservant un voyage en Bretagne et un autre dans le pays basque. Lorsqu’on lui demande s’il compte enregistrer ce changement à l’état civil, le ministre reste un peu évasif et indique simplement qu’il compte « refaire un point autour du 24 avril ».Aujourd’hui, tous ses efforts sont focalisés sur son dossier du moment : rebaptiser la place Beauvau « place Bonifaccio ».

Rumeurs et fausses accusations

Celui qui considère le stade Furiani comme « la 8e merveille du monde » assure qu’il est « totalement insensible à ceux qui critiquent l’action du gouvernement sur cette question ». Il ajoute : « J’entends des choses délirantes sur de possibles accointances avec la mouvance nationaliste et indépendantiste. Tout ça parce que j’ai récemment demandé à Jean-Guy (Talamoni ndlr) d’être le parrain de ma fille ou que j’ai décidé d’appeler mon chien « Yvan » ». Agacé, il conclut : « C’est vraiment n’importe quoi ! », avant de prendre congé pour aller plastiquer le QG de campagne de Valérie Pécresse.

Par Gezelin GREE — https://www.economie.gouv.fr/ministres/gerald-darmanin, CC BY-SA 4.0,

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés