Connect with us

Politique

Les ministres devront utiliser des moyens de transport durables pour se rendre à l’aéroport

Il ne sera désormais plus possible pour les ministres de rallier un aéroport en utilisant un moyen de transport reposant sur les énergies fossiles.

Publié le

 mar 

Le président de la République a procédé à un nouveau recadrage de ses ministres en leur demandant un nouvel effort pour faire preuve de plus d’exemplarité sur les questions de sobriété énergétique. Les ministres auront dorénavant l’obligation de n’utiliser uniquement que des moyens de transport verts pour effectuer leurs trajets entre leur ministère et un aéroport lors de leurs déplacements officiels.

Si le changement vient radicalement bousculer les habitudes de déplacement des ministres, plus coutumiers à utiliser une voiture avec chauffeur pour se rendre à l’aéroport, il est plutôt bien accepté par l’ensemble des membres du gouvernement selon Olivier Véran. Le porte-parole du gouvernement affirme avoir lui-même anticipé les exigences d’Emmanuel Macron en effectuant ses trajets avec une voiture électrique et en privilégiant des plateaux de repas certifiés agriculture biologique servis dans les avions. « Il est normal de nous questionner sur nos besoins et sur l’impact de nos déplacements sur l’environnement et de réduire en conséquence l’empreinte carbone de nos déplacements vers et en provenance des aéroports », explique-t-il.

Autre petite révolution, les voitures des ministres stationnant moteur tournant et climatisation allumée dans la cour de l’Élysée à la sortie du conseil des ministres auront désormais l’obligation de klaxonner pour demander aux ministres de presser le pas.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés