Connect with us

Au delà du Périphérique

Elle s’inquiète d’avoir 40 ans et de ne toujours pas avoir divorcé

A quarante ans, Elodie se demande si le fait de ne toujours pas avoir divorcé signifie qu’elle a raté sa vie.

Publié le

 mar 

« Je ne pensais pas que je me souciais du regard des autres, mais finalement, je me sens jugée en étant entourée par mes copines et mes collègues qui comptent toutes au moins un ou deux divorces », confie Elodie , qui se sent à la traîne et s’inquiète de sa position dans la société. « Il y a même mon amie Célia qui a déjà divorcé trois fois à seulement 34 ans ! A côté d’elle, je passe pour une vraie tradi », poursuit-elle.

« Moi, je trouve ça super qu’elle vive sa propre vie, qu’elle trace son propre chemin, peu importe ce que la société attend d’une femme déprimée qui ne sait plus quoi faire de sa vie », partage Sarah, sa meilleure amie de 38 ans qui, avec deux divorces à son compte, admire le style de vie insouciant d’Elodie.

« Ce n’est pas comme si je n’avais pas eu l’occasion, hein. Il y a plein d’hommes dans ma vie avec qui j’aurais pu divorcer, mais pour une raison ou une autre, ça ne s’est jamais fait », confie encore Elodie, qui reçoit énormément de pression de la part de ses parents pour qu’elle « saute enfin le pas », et ce depuis des années. « Je crois que je ne me suis jamais sentie assez prête pour un tel engagement », ajoute-t-elle.

Malgré son désespoir, Elodie a pourtant la chance d’être entourée par certaines personnes qui croient encore en son potentiel de femme divorcée. « Je suis sûr qu’elle y arrivera bientôt », confie quant à lui Arnaud, son mari. 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés