Pôle Emploi : Un autre « bug » aurait permis à des demandeurs d’emploi de trouver du travail

107 Publié le 01/10/2013 par La Rédaction

Hier, nous apprenions qu’une erreur informatique chez SFR était à l’origine des bons chiffres du chômage du mois d’août et annoncés la semaine dernière. Ce matin, l’AFP nous apprend qu’un nouveau bug aurait affecté les serveurs du site Pôle emploi.

Hier, nous apprenions qu’une erreur informatique chez SFR était à l’origine des bons chiffres du chômage du mois d’août et annoncés la semaine dernière. Ce matin, l’AFP nous apprend qu’un nouveau bug aurait affecté les serveurs du site Pôle emploi. En effet, une centaine de demandeurs d’emploi affirment avoir retrouvé un travail suite à une anomalie du site qui leur aurait transmis une offre correspondant exactement à leurs critères.

Quand l’impensable se produit

Michel Custodio était demandeur d’emploi depuis plusieurs mois. Aujourd’hui, il nous montre fièrement son contrat signé ce matin avec une enseigne de la grande distribution et se réjouit: « C’est arrivé au bon moment, j’étais presque en fin de droit. » Tout cela aurait pu paraître normal, si les responsables de Pôle Emploi n’avaient révélé dans la matinée l’existence du bug informatique à l’origine de sa bonne fortune. « Je n’avais jamais remarqué que je pouvais recevoir des offres d’emploi directement sur ma boite mail, et l’autre jour je suis tombé par hasard sur un mail qui me proposant un poste de manager qui me correspondait parfaitement. » se souvient Michel.

L’établissement public, de son côté, n’a pas hésité à communiquer sur cette erreur technique via Florence Cher, responsable informatique du site Pôle Emploi depuis 2 ans: « Nous avons constaté l’anomalie la semaine dernière» déclare t-elle.

La jeune femme explique avoir perdu le contrôle du serveur chargé de l’envoi des offres d’emploi : « Il semble que l’ordinateur ait envoyé les bonnes offres aux bonnes personnes directement dans leur boite mail pendant plusieurs jours. Nous avons informé notre direction qui a longtemps hésité avant  d’intervenir. »

L’histoire de Michel est vite devenue celle de beaucoup d’autres puisqu’il n’est apparemment pas le seul à avoir reçu une offre d’emploi satisfaisante. Plusieurs centaines de personnes affirment aujourd’hui avoir signé un contrat de travail avant que Pôle Emploi ne se rende compte de son erreur. La direction déclare aujourd’hui tout mettre en oeuvre pour que la situation revienne à la normale au plus vite et que les chômeurs victimes de cette maladresse retrouvent dès que possible leur situation initiale.

La Rédaction
Mots clés : , ,
Publicité
Publicité