Philippe Tesson : « Je me suis trompé. Le problème, ce ne sont pas les Musulmans, ce sont les Arabes »

127 Publié le 20/01/2015 par La Rédaction

Visé par une enquête pour « provocation à la haine raciale » après avoir déclaré que ce sont « Les Musulmans qui amènent la merde en France », le journaliste Philippe Tesson a présenté ce matin ses excuses à la communauté musulmane. « Je me suis trompé. Le problème en France, ce ne sont pas les Musulmans, ce sont les Arabes. Il ne faut pas faire d’amalgame » a-t-il affirmé pour éteindre la polémique.

« Je regrette ma maladresse et j’espère que personne n’a été blessé par mes propos. C’est terrible mais les Arabes sont très susceptibles. Encore plus que les gonzesses, c’est pour dire ! », a tenu à préciser M. Tesson au micro de Jean-Jacques Bourdin. « J’avais failli monter au créneau lors de la sortie du dernier album de Cheb Mami mais j’avais préféré ne rien dire, parce que je savais qu’on allait me tomber dessus ».

Dans la foulée, des internautes ont dénoncé cette nouvelle déclaration, mais le directeur de Libération, Laurent Joffrin, a une fois encore pris la défense de son confrère. « C’est le choix des termes qui est malheureux. C’est vrai qu’il aurait sans doute été plus judicieux de parler de Français d’origine maghrébine mais je ne sais pas si vous avez déjà écouté le dernier disque de Cheb Mami, il y a vraiment de quoi perdre ses nerfs. »

De très nombreuses personnalités politiques de gauche à droite ont dénoncé les propos de M. Tesson, à l’image de Christine Boutin qui a jugé ces propos « totalement irresponsables » et appelé au rassemblement national. « Il ne faut pas stigmatiser une communauté. Le problème de la France aujourd’hui, ce sont ceux qui attaquent notre modèle de civilisation et la famille. Notre véritable ennemi, c’est Christiane Taubira ! »

Photo Capture d’écran/ONPC/France2

Publicité
Publicité