Strasbourg – Le regret d’avoir mangé McDo ressenti moins d’une minute après la fin du repas

29 Publié le 04/01/2016 par La Rédaction

La scène s’est déroulée aux alentours de 13h30 mardi dernier dans le centre ville de Strasbourg. A peine quelques secondes après avoir fini son repas, Salomé Costa aurait regretté d’avoir mangé au McDo.

Ce phénomène, bien connu des scientifiques, se produit fréquemment après qu’on ait, comme disent les spécialistes, « mangé comme un porc ».


Le professeur Ranee du Centre d’Études des Comportements Humains, explique que la zone cérébrale de la volonté cesse parfois de fonctionner pour laisser place à la zone du
« J’en n’ai rien à foutre » qui incite à faire ce que l’on veut. À ce moment là, le sujet est particulièrement enclin à commander un menu « Best of Big Mac frites coca » plutôt que d’aller à la salle de gym à laquelle il ne va plus depuis 3 mois.

« Quelque chose de sale »

La jeune femme confie un véritable dilemme : « J’hésitais entre une salade de tomates ou des légumes vapeur. Et d’un coup, j’ai eu envie de quelque chose de sale… De la viande grasse et des frites huileuses… J’ai été faible. » avoue la jeune femme, alors que les premiers regrets faisaient leur apparition. Plusieurs sources confirment néanmoins que l’étudiante n’avait pas mangé McDo depuis un moment.

Enfin aux dernières nouvelles, Salomé se jurait solennellement de se reprendre en main dès demain. Elle soutenait, devant plusieurs témoins, qu’elle se remettrait au sport dès demain, tout en considérant la possibilité de commander un supplément caramel pour parfaire le nappage de son Sundae.

Publicité
Publicité