Connect with us

Société

[Sponsorisé] Selon des spécialistes japonais, la vengeance pourrait également se manger tiède ou en sashimi

“La vengeance est un plat qui se mange froid”. Voilà une croyance populaire que les scientifiques de la prestigieuse Université Waseda à Tokyo ont bousculée ce week-end.

Published

on

 

Selon le professeur Kouji Yamamoto, c’est aux alentours de 8° Celsius que la vengeance révélerait tous ses arômes, ainsi que ses vertus antioxydantes et apaisantes pour l’esprit. Une collaboration avec les équipes de Alloresto a également permis d’établir qu’une Vendetta procurerait 6 à 7 fois plus de plaisir si elle était préparée en Sashimi. “Découper la vengeance en fines tranches de saumon augmente la sécrétion d’endorphines dans l’hypothalamus” d’après Yamamoto. “ Mais c’est une fois assaisonnée d’un filet de sauce soja sucrée qu’elle atteint sa saveur maximale” conclut-il.

Les partenaires de cuisine nippone d’Allo Resto  proposeront prochainement un menu 6 Sashimis de Vendetta + 4 makis California, riz et soupe Miso, accompagné d’un masque de Zorro, accessoire indispensable pour une vengeance masquée.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement