6 prénoms à donner à votre enfant que ses camarades de classe ne sont pas près d’oublier

70 Publié le 09/05/2016 par La Rédaction

Pas simple de trouver le nom adapté à son enfant. Avec ce large choix proposé par notre rédaction, vous pouvez être sûr d’une chose : ses camarades de classe ne pourront pas le confondre avec un autre.

 

Jean-Mouloud : Des consonances arabes pour les enfants de fachos. Un premier prénom bien gaulois pour la graine de djihadistes, ce prénom pourra aussi être stigmatisé par ceux qui n’aiment pas les prénoms composés ou les prénoms trop originaux. Le mélange parfait pour faire parler de soi.

Anne d’Autriche : Ce n’est déjà pas évident de porter une particule. Mais quand en plus elle est dans votre prénom, que ce dernier est celui d’une personne célèbre et qu’on ne voit absolument pas le rapport entre votre enfant et l’Autriche, vous pouvez être sûr qu’il ne passera pas inaperçu !

Fufu : Le doublement de syllabe, qui donne un aspect à la fois ridicule et enfantin au prénom, ne manquera pas de faire rire ses petits camarades. Facile à retenir et encore plus facile à parodier, il fera de votre enfant le centre de l’attention.

Tom-de-chèvre : Les enfants aiment se moquer des prénoms en faisant des jeux de mots un peu bidon. En proposant vous-même l’exercice, vous éviterez à ses camarades un travail bien fastidieux et vous donnerez la possibilité à votre enfant de s’habituer très tôt aux moqueries. A choisir en priorité si vous habitez les Deux-Sèvres.

Aude-Marie : Ce n’est pas facile de porter les prénoms d’une immense célébrité comme Marie-Aude Buissière mais les inverser est encore plus périlleux car cela risque de faire un peu pâle copie. Et puis, soyons honnêtes : comment votre enfant pourra-t-il supporter la comparaison ?

Après-midi : Certains prénoms peuvent être à la fois féminins et masculins comme Dominique ou Camille. D’autres n’ont juste aucun sens.« Après-midi », c’est l’assurance pour lui d’être raillé autant par les filles que les garçons. Idéal pour être populaire.

 

Photo: iStock/ ArtisticCaptures

 

Le Gorafi a besoin de vous !

Mots clés : ,
Publicité
Publicité