Intempéries : Selon plusieurs témoins, un habitant du Loiret aurait développé des branchies derrière les oreilles

43 Publié le 02/06/2016 par La Rédaction

Rumeur ? Légende urbaine ? Réelle mutation humaine ? Plusieurs témoins affirment avoir aperçu un homme-poisson dans les rues de Montargis hier après-midi. Reportage.

 

 

Après des jours de précipitations, l’homme peut-il s’adapter et développer des capacités pour vivre sous l’eau ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres depuis ce matin dans le Loiret. Fabienne, infirmière à la retraite, est formelle : “J’ai vu un homme nager comme un poisson et faire des bonds hors de l’eau, il me semble bien que c’était Bernard, le facteur du village voisin, mais je ne suis pas vraiment sûre”.

Philippe Bourdu, qui tient le bar sur la place de l’hôtel de ville, confirme la version de Fabienne : “Mon bar est inondé, j’étais donc debout sur le comptoir quand j’ai vu une masse sombre se déplacer sous l’eau, j’ai ensuite vu la tête de Bernard sortir de l’eau et me demander si j’avais de quoi lui faire un p’tit café. C’était très étrange”.

Un homme lézard lors de la canicule de 2003

Selon Michel Pichouri, professeur à la faculté de médecine de Paris, “Le corps humain est totalement capable de s’adapter aux conditions climatiques. En 2003, lors de la canicule, je me souviens qu’une femme est venue nous apporter son mari qui était en train de muter en lézard après avoir passé plus de 3 jours consécutifs au soleil ! C’est aussi ça la magie du corps humain !”.

La mutation de François Hollande évitée de justesse

Selon une source proche de L’Elysée, François Hollande, qui a passé beaucoup de temps sous la pluie pendant son quinquennat, aurait fini par accumuler quelques écailles dans le dos mais une intervention rapide des médecins a repoussé in extremis la mutation du président.

Mots clés : ,
Publicité
Publicité