À la veille du débat de la primaire, Nicolas Sarkozy déclare avoir « toujours beaucoup aimé Jacques Chirac »

43 Publié le 12/10/2016 par La Rédaction
2010 Getty Images

À quelques heures du grand débat télévisé qui verra s’affronter les sept candidats à la primaire de la droite, Nicolas Sarkozy a surpris tout son monde en affirmant avoir « toujours beaucoup aimé Jacques Chirac »

« Oui j’ai toujours beaucoup aimé Jacques Chirac » a déclaré sans sourciller l’ex chef de l’Etat. Interrogé sur une éventuelle tentative de récupération de l’ex-président, Nicolas Sarkozy a ensuite coupé net : « Ecoutez, M. d’Arvor, mon amour pour Jacquot n’a rien d’une posture » a-t-il expliqué en faisant le « V » de la victoire au volant d’une motocrotte dernier cri.

« Il a fait de grandes choses lorsqu’il a été au pouvoir » a poursuivi le chef des Républicains avant d’ajouter « Pour l’instant, je ne me souviens plus lesquelles mais ça va me revenir ». Nicolas Sarkozy a ensuite nié l’avoir trahi, expliquant qu’il s’était agi d’une simple « alliance distanciée avec collaboration différée ». « D’ailleurs, il ne faut pas oublier que j’ai grandement contribué à faire perdre Balladur » s’est-il ensuite justifié.

Enfin, l’ex président a terminé son intervention en expliquant qu’il avait changé : « je ne suis qu’amour et je n’ai plus aucun adversaire » a-t-il déclaré. « j’admire la longévité d’Alain crâne d’oeuf et Bruno, c’est un peu mon fils spirituel, il ne lui manque que le talent. J’ai même pardonné à ce poltron de Fillon » a-t-il assuré avant de déclarer solennellement être prêt à accueillir quelques migrants chez lui « jusqu’à la fin du 2ème tour. »

Publicité
Publicité