Débat Primaire de la Droite : les Français pas à l’abri que des sujets de fond soient accidentellement abordés

67 Publié le 17/11/2016 par La Rédaction
TF1

Paris – Alors que le dernier débat de la primaire de la droite et du centre a lieu ce soir, de nombreuses inquiétudes se font jour sur les sujets abordés, des sujets qui pourraient le cas échéant être des sujets dits « de fond ». Reportage.

« J’avoue, quand j’y pense, j’ai un peu peur, je ne sais pas comment je vais réagir si cela se produit » explique Armand, 54 ans, qui voulait regarder le débat ce soir. Mais maintenant, face à la menace d’irruption brutale et sans préavis de sujets de fond, il a peur. « Vous voulez dire qu’on va parler d’autres choses que de cantines scolaires ? Mais de quoi alors ? » demande-t-il en construisant un fort dans son salon avec des coussins. Même avis pour Adèle, 28 ans, qui ne se sent pas prête. « Je ne me sens pas prête ». Dans l’immédiat, les journalistes qui animeront le débat ont pour consigne de soigneusement éviter un sujet de fond. « Un candidat pourrait être déstabilisé et se mettre à faire des propositions concrètes sur des sujets qui touchent les Français » reconnaissent Europe 1 et France Télé. « Cela serait l’anarchie, les gens perdraient confiance dans les politiques, on ne peut pas laisser se produire cela en 2016 ».

Mots clés : ,
Publicité
Publicité