Ligue 1 : au péril de sa vie, il cache des joueurs de Nantes chez lui

129 Publié le 09/12/2016 par La Rédaction

Ce sont parfois les gens les plus anonymes qui se révèlent être de vrais héros. C’est le cas de Patrick Jourdain, 46 ans, qui malgré l’immense danger encouru, n’a pas hésité, pendant plusieurs mois, à cacher des joueurs du Football Club de Nantes dans sa maison.

 

C’est la police municipale qui a mis au jour le stratagème. Alertée par des voisins se plaignant de « bruits incessants de ballons », elle a découvert chez le quadragénaire une trappe menant à une cave dissimulée par un tapis sur lequel était posé un gros meuble. Dans ce sous-sol, plusieurs joueurs de Nantes venaient se réfugier quotidiennement pour échapper à la vindicte des supporters et s’entraîner. Même s’il savait que des groupes d’ultras pouvaient à tout moment frapper à sa porte, Patrick aura donc choisi de protéger les joueurs jusqu’au bout : « Ils sont totalement nuls, c’est vrai, mais il ne faut pas oublier que ça reste des êtres humains avant tout » explique-t-il » avant d’ajouter : « Je ne pouvais pas les laisser traîner dans la rue avec l’écusson jaune des canaris sur leur maillot, on les aurait repérés tout de suite. »

Vers une reconversion rapide

Dans l’immédiat, la police a déclaré qu’elle assurerait elle-même la protection des joueurs en postant deux hommes en faction devant le domicile de chacun d’eux. Mais le maire de la ville craint que cela ne suffise pas à dissuader les supporters les plus virulents de passer à l’acte. Même son de cloche du côté de l’entraîneur : « l’urgence, c’est vraiment de stopper cette violence visuelle que les supporters doivent endurer à chaque match et de trouver rapidement pour les joueurs une reconversion. »

Mots clés : ,
Publicité
Publicité