Henri Guaino : « Je propose de stopper la vague de froid avec un lance-roquettes »

57 Publié le 17/01/2017 par La Rédaction

Face à la vague de froid insoutenable qui déferle sur la France et qui fera descendre les températures en dessous de zéro toute la semaine, Henri Guaino a proposé ce matin une solution des plus radicales : « Il ne faut pas que le pays reste impuissant devant ce froid qui fait grelotter les Français. Je propose de stopper la vague de froid avec un lance-roquettes, à l’entrée de chaque ville ».

 

Il semblerait cependant que Henri Guaino ne mesure pas le risque et le coût que cette mesure engendrerait. Selon Philippe Poliavsky, expert de la défense nationale, « Henri Guaino a proposé ce « plan d’attaque contre le froid » pour faire parler de lui, ou pour choquer l’opinion. Si nous suivions son avis, il faudrait mobiliser un militaire par commune, soit 33 000 militaires, tous équipés d’un lance-roquettes, ce qui implique des coûts trop importants pour le Ministère de la défense. »

Le risque pour la population est aussi à prendre en compte, car il peut être important. « Même si tirer des obus sur une vague de froid a déjà pu prouver son efficacité par le passé, il faut aussi considérer sérieusement le facteur danger d’une telle opération. Des maisons touchées par des tirs de roquette ratés pourraient s’effondrer par exemple, et il y a peu de chances que votre assurance vous rembourse dans ces cas-là… » continue Phillippe Poliavsky, agacé par les déclarations populistes d’Henri Guaino.

En attendant un plan plus facile à mettre en place, le froid continue de progresser chaque jour un peu plus, et les Français exigent aujourd’hui des réponses du gouvernement.

Publicité
Publicité