Marine Le Pen dans un état grave après s’être électrocutée en voulant créer son propre hologramme

87 Publié le 07/02/2017 par La Rédaction

Nanterre – Il semble que Marine Le Pen, inspirée par Jean-Luc Mélenchon, a voulu rééditer l’exploit holographique du candidat de la France insoumise. Hélas, mal conseillée ou mal préparée, l’expérience a rapidement tourné au drame. Reportage.

 

Les pompiers sont intervenus ce matin en urgence, appelés suite à un « grave incident électrique ». « Vers 9h ce matin, le courant a subi des baisses de tension sur tout l’Ouest parisien, dont la source semblait provenir de Saint-Cloud et plus précisément du siège du Front national » explique la capitaine des pompiers. Sur place, les secours sont dirigés vers une salle où se trouve Marine Le Pen, entourée d’ordinateurs, d’unités centrales et de modems, dont les équipements ont fondu ou pris feu, le tout relié au réseau électrique avec des pinces de câbles de démarrage de voiture.

Selon les premiers éléments, la présidente du Front national aurait tenté de recréer la prouesse médiatique de l’hologramme de Jean-Luc Mélenchon. « Elle était furieuse de s’être fait doubler et elle s’est enfermée pendant deux jours dans son bureau avec des ordinateurs et du matériel électrique » raconte un assistant. « Elle voulait apparaître dans le bureau de Floriant Phillipot qui enregistrait une vidéo pour sa chaîne YouTube », raconte un proche. Hélas, ne maîtrisant ni la technologie ni la puissance, le drame devient inévitable : d’immenses arcs électriques se forment au dessus du QG du FN, l’Ouest parisien se retrouve plongé dans le noir.

Transportée à l’hôpital, les médecins restent inquiets car il semblerait qu’une partie de Marine Le Pen ait été « aspirée » par le réseau et pourrait se manifester à tout moment. « Nous vous demandons de vous tenir à l’écart de toute prise électrique ou de YouTube le temps que cette apparition se dissipe » souligne un expert. Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen se blesse en essayant de copier d’autres candidats. Déjà, en janvier, elle s’était grièvement blessée en essayant d’avoir un programme électoral. « Nous n’étions pas passés loin d’un drame » raconte un proche.

Publicité
Publicité