Nos conseils pour bien accueillir un chaton chez vous

80 Publié le 28/02/2017 par La Rédaction

Le Gorafi vous donne les clés pour accueillir en toute sérénité votre nouveau pensionnaire.

Délimiter
Indiquez les limites de votre territoire dès les premiers jours en urinant, de manière appliquée, sur les bords des murs de votre résidence. Le chaton, par l’odeur, s’habituera ainsi aux limites de son petit chez-lui. Aux personnes qui se plaindront de l’odeur, rétorquez qu’elles n’ont jamais eu de petit animal à élever et qu’elles feraient mieux de se taire.

S’affirmer
Peu à peu le chaton va vouloir s’approprier ou revendiquer certaines choses. Il ne faut pas reculer. Affirmez-vous. Ne vous laissez pas bouffer par cette minable petite boule de poils. Bordel, mais réagissez nom d’un chien, c’est juste un animal de merde, vous avez l’air de quoi ? Là, oui, il est mignon mais c’est pas une raison pour se laisser marcher sur les pieds par cette petite merde quand même.

Élever
N’hésitez pas à lui montrer l’exemple en urinant ou en déféquant dans sa litière ou tout autre lieu qu’il aura lui même estimé convenable pour faire ses besoins. Attention, les chatons décident moins de 7 secondes après leur arrivée où faire leurs besoins, il faudra faire très vite.

Manger
Les chats mangent de tout : pizza, restes de repas, fruits, ils ne sont pas trop regardants. Si votre vétérinaire vous demande comment va la ligne de votre chaton, haussez les épaules et répétez ces mots simples « Oh vous savez, comme tous les chatons, il va bien ».

Grandir
Au bout de quelques jours, votre chaton pèsera plusieurs kilos et vous devrez vous battre âprement pour le contrôle du lit. Savourez donc bien ces petits moments de calme et de douceur avant que, face à votre échec patent de domestiquer cet animal que tout autre humain a réussi à faire avant vous depuis des milliers d’années, vous alliez pleurer sur votre lit. La prochaine fois, essayez un poisson rouge, et encore. Loser.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité